Playlist (1)

Grâce à la blogosphère et à Youtube et aussi à d’autres sources, je dresse aujourd’hui une liste de musiques qui me plaisent en ce moment.

C’est parti!

Hilary Duff-Sparks

 

Katy Perry-Wide awake (merci Bigreblog!)

 

Melanie Martinez-Pity party

 

Rose Mc Gowan-RM 486

 

Saint André-Bleu de toi (merci Kimysmile!)

 

Zazie-Encore heureux

 

Vintage Trouble-Run like the river (Eppcoline: https://www.youtube.com/watch?v=iryPIJMN6gM)

 

The Shoes-Give it away (merci Biancat)

Lire la suite de « Playlist (1) »

Dans l’univers de : reportages, émissions, documentaires (3)

Mes avis sur les documentaires:

la mode des années 90

La mode des années 90

Si vous êtes fan comme moi de mode et en plus bien sûr de l’époque des années 90, vous retrouverez les grandes tendances qui ont marqué la décennie.

On retrouve tous les paradoxes mais aussi la folie de cette époque. Et comme quoi la mode est un amusement, une fête tout en pouvant être sérieux.

C’est un monde à part entière.

Mon nom est Fleming, Ian Fleming

Mon nom est Fleming, Ian Fleming

Je suis peu familière de l’univers de James Bond (je n’ai vu qu’un seul film pour l’instant) mais m’intéresser à l’auteur me tentait bien.

Même si le documentaire contient quelques longueurs, il est vraiment réussi dans le sens où on apprend à connaître l’auteur, sa famille qui veille sur la saga ainsi que des infos sur les adaptations cinématographiques.

Et ça tombe bien, j’ai un James Bond à lire dans ma PAL.

la fabuleuse histoire des séries d'humour

La fabuleuse histoire des séries d’humour

Aimant Caméra Café, adorant Un gars, une fille et Kaamelott, je ne pouvais qu’avoir envie de regarder ce petit documentaire.

Surtout que W9 sait réaliser des reportages sur la même veine (précédemment sur la télé réalité et les comédies musicales).

C’est divertissant, agréable et instructif quant aux coulisses de ces séries.

retour vers le présent

Retour vers le présent

Revenir sur les inventions proposées par la saga « Retour vers le futur » et voir en 2015, si elles se sont réalisées, est une très bonne idée.

Le reportage développe bien le sujet, allant même plus loin sur les inventions scientifiques.

Fan de la saga et/ ou de sciences, ce reportage est fait pour vous.

 

Le steak haché sur le grill

Steaks hachés sur le grill

Toujours adepte des sujets de France 5 à propos de l’alimentation.

Le steak haché est l’une des viandes les plus consommées en France. C’est intéressant de revenir sur sa fabrication que ce soit de manière industrielle ou en boucherie.

Sans surprise mais quand on est passionné par le sujet…

Lire la suite de « Dans l’univers de : reportages, émissions, documentaires (3) »

Instant cinéma: en dvd (2)

7 films que je vais vous chroniquer dans cet article:

les-rivieres-pourpres

Les rivières pourpres de Mathieu Kassovitz

J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce film et son casting excellent. On sent bien que c’est tiré d’un polar.

Le film est trop court à mon goût, c’est pour cela que je pense que j’aimerai plus le livre.

Pour vous résumer, c’est un long-métrage que j’ai aimé mais un peu frustrant à mon goût (je pense que j’aurai aimé plus de développement).

hocus pocus

Hocus Pocus de Kenny Ortega

Film régressif n°1. Le film pour enfants typique des années 90 avec des enfants héros et des sorcières plus drôles qu’horrifiques.

Mais c’est ce qui en fait le charme. Un tel point que c’est un mini coup de coeur.

constantine

Constantine de Francis Lawrence

Un univers très intéressant. Cette fois-ci on perçoit bien que c’est une adaptation de comics.

Je suis plutôt resté extérieure à ce film bien que le sujet m’ait vraiment interpellé.

oliver et compagnie

Oliver et compagnie (Disney)

Film régressif n°2. Un Disney bouclé en une heure vingt à consonance sociale sans qu’il se passe grand-chose.

Mais c’est ce qui m’a plu plus bien sûr les superbes chansons.

Gremlins 2

Gremlins 2 de Joe Dante

Une digne suite du précédent film avec cette critique du monde du travail, des travers de la modernité qui est très bien traité.

Celui-ci monte d’un cran dans l’absurde et la parodie, ce qui est vraiment appréciable.

Je me suis quand même dit qu’heureusement qu’il n’y ait pas eu de trois car le développement autour des Gremlins méchants est répétitif.

indiana jones

Indiana Jones et Les aventuriers de l’arche perdue de Steven Spielberg

Un film d’aventures très divertissant mais qui m’a laissé sur ma faim.

Il se joue plutôt bien des clichés et j’ai beaucoup aimé la fin.

Lire la suite de « Instant cinéma: en dvd (2) »

Mon shopping d’hiver partie 1

J’ai préféré intervertir cet article avec celui des films en dvd.

Cet article plus léger traite de mes dernières acquisitions livresques et beauté.

Un prochain article en décembre contiendra la deuxième partie plus mes avis sur les produits de beauté terminés.

Manteau beige-marron Tally Weijl

Bottines New Look

Bottines New Look

Mixa crème pour les mains

Mixa crème pour les mains réparatrice

Les sept vies du marquis de sade

Les 7 vies du Marquis de Sade de Jacques Ravenne

Yankee Candle Candy Corn Halloween

Yankee Candle Sugared Apple

yankee-candle-angels-wings

Bougies Yankee Candle (Candy Corn), (Sugared Apple), (Angel Wings)

Lire la suite de « Mon shopping d’hiver partie 1 »

Dans l’univers de: les saisons 6 et 7 de Doctor Who et la série Dix pour cent

Les saisons 6 et 7 de « Doctor Who« :

the day of the doctor gif

C’est mon amoureux qui m’a fait découvrir cette série et je dois avouer que plus je la regarde, plus je l’apprécie.

La saison 6 n’est pas sans défauts et la saison 7 a fait introduire un personnage que j’aime beaucoup: Clara Oswald.

Attention aux spoilers!

doctor who saison 6

La saison 6 de Doctor Who permet non seulement de faire devenir le couple Amy/Rory  , compagnons (ce qui avait déjà commencé avec la saison 5) mais aussi de lier ce couple au personnage du docteur puisque River Song, la femme du Docteur est la fille du couple. Et River Song a été élevée pour détruire notre héros, ce qui fut bien le contraire.

On pourrait dire que les intrigues ont été bien compliquées pour pas grand-chose en fait. Mais ce que je retiens surtout à partir de la mi-saison de cette série, c’est le plaisir qu’on a à voir Matt Smith jouer, il s’éclate et cela se voit. C’est également le cas pour l’actrice de River Song, personnage très frais et amusant bien que profond.

Je trouve également qu’en terme de visuel, la série s’améliore de plus en plus et même si on part dans tous les sens parfois en terme d’histoires, cela m’a paru vraiment « fun », léger voire essentiel vu que la saison 7 est bien plus sombre.

doctor who saison 7

Les pauvres Amy et Rory connaissent une fin disons pas très agréable et le Docteur allant se régénérer, il est confronté à sa propre mort.

Le personnage de Clara, qui est, sous son apparence fragile, une jeune femme intelligente qui a sauvé le docteur quelque soit son apparence.

D’ailleurs les compagnes féminines du Docteur, je les trouve de plus en plus « fortes » au fur et à mesure des saisons.

Le mystère autour de l’identité de cette dernière donne envie au docteur de reprendre une compagne et de continuer, terminer son voyage.

J’ai adoré revoir l’épisode des 50 ans et David Tennant bien sûr, le fait de parler de Gallifrey et de son histoire m’a beaucoup intéressé.

Les compagnons du docteur (un couple de femmes dont une extraterrestre plus un autre alien) ont aussi leur importance dans cette saison et sont très sympathiques.

Quant au dernier épisode, je l’ai trouvé très émouvant puisqu’il cherche à fuir sa fin dans un village de Noël.

Bref, une saison 6 fun et légère bien que parfois complexe et une saison 7 toute en origines, fraîcheur par Clara.

J’aurai adoré voir Clara et le Docteur vivre une romance mais bon, c’est mon côté fleur bleue.

Je vous recommande donc, plus que jamais de regarder cette série.

Lire la suite de « Dans l’univers de: les saisons 6 et 7 de Doctor Who et la série Dix pour cent »

Mon challenge « Hallowoctober » fini!

Eh oui mes lectures d’Halloween sont finies (en retard mais peu importe).

J’ai profité de ce challenge pour avancer ma PAL et donc lire ces deux livres:

1) Anita Blake: Lunatic café de Laurell K. Hamilton

anita-blake,-tome-4---lunatic-cafe-

(Attention spoilers!)

La lecture du troisième tome d’Anita Blake donc le précédent m’avait paru difficile tant je me suis ennuyée (bien que le livre n’était pas mauvais).

Et bien j’ai apprécié au contraire ce quatrième tome. Ce livre est apparu pile au bon moment, lorsque j’avais vraiment un besoin de légèreté.

La construction habituelle du livre (des enquêtes mélangées à des intrigues de créatures surnaturelles) me plaît et m’a toujours plu. L’histoire est ainsi bien construite.

Puis il y a la relation amoureuse d’Anita avec un loup-garou, ce qui est dur pour elle car elle évitait jusqu’à présent les aventures avec des êtres autres qu’humains.

Et c’est véritablement intéressant car Anita est partagée entre ses sentiments et ses « préjugés ».  Par contre, le trio amoureux qui se rajoute avec Jean-Claude le vampire ne m’a pas véritablement marqué.

Et le fait de changer de créatures (les trois premiers parlaient surtout de vampires), de passer aux loups-garous et métamorphes a été particulièrement appréciable pour moi.

C’est assez difficile de défendre Anita Blake tant il y a eu d’œuvres du même style qui ont été faites : Twilight, en plus Anita ne veut pas de relations sexuelles avant le mariage (un détail qui m’a particulièrement agacé), True Blood (le triangle amoureux) etc….

Mais j’ai trouvé qu’en tant de divertissement, cette saga (du moins les quatre que j’ai lu) est honorable et a des intrigues surnaturelles et policières intéressantes. Ce sont les histoires d’amours qui sont plus clichées.

 

2) Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde

le-portrait-de-dorian-gray

(Attention spoilers!)

Passer d’Anita Blake à Dorian Gray, c’est aller d’un extrême à l’autre.

« Le portrait de Dorian Gray » m’a bien plu même si cela n’a pas été un coup de coeur.

L’ambiance du livre a tout pour me séduire: le dandysme qui est la philosophie défendue par Lord Henry (c’est lui qui corrompt Dorian Gray) et aussi moquée par l’auteur. J’aime assez ce côté superficiel revendiqué bien que ce sont des personnes qui se cultivent. Le fantastique même si je ne le trouve pas assez développé: le portrait qui vieillit alors que son image réelle elle, ne vieillit pas et peut commettre les excès ou pêchés sans ce que cela apparaisse sur son visage. Le côté tragique également.

Oui, le personnage de Dorian Gray est moderne dans le sens où par sa faiblesse d’esprit, il est facilement manipulable et ce par Lord Henry. Dorian devient égoïste sous prétexte que sa beauté le justifie.

Ses mauvais actes, il finit par les percevoir comme de la beauté.

On apprend plus tard que toutes les personnes qui l’ont rencontré finissent mal et évitent à nouveau de le fréquenter. Mais il est aimé par la haute société par son argent et sa beauté (car c’est tout ce qui compte évidemment).

La modernité tient aussi dans l’amour que lui porte le peintre qui a crée son portrait.

Le côté « l’argent ne fait pas le bonheur » apparaît lorsqu’il se met à collectionner toutes sortes de choses et à essayer toutes les philosophies de l’histoire, il en devient excentrique.

Les reproches à faire à ce livre: il a le défaut et la qualité des romans de cette époque, beaucoup de descriptions et digressions, Dorian Gray a longtemps été perçu par la culture pop comme un personnage semblable à un Dracula et à la Frankenstein, alors que le roman relève plus de la satire sociale que le fantastique. Ce deuxième reproche ne concernant pas directement le livre.

Lire la suite de « Mon challenge « Hallowoctober » fini! »

Mes icônes mode

 Un petit article « bonus ».

Je vous remercie énormément pour l’accueil que vous avez réservé à mon précédent article, ça m’a énormément touché.

Après un article sur mes icônes féminines, sur les people que je trouve sympathique, sur les beautés féminines et masculines, sur la mode,  voici mes icônes modes. 

La boucle est bouclée et la liste n’est jamais vraiment exhaustive.

 

Dans les séries, films et téléfilms modernes

1-Les séries (Je donne soit les noms d’actrices soit de personnages):

Carrie-Bradshaw

– Carrie et un peu de Samantha et Charlotte dans « Sex and the city ».

– Calista Flockhart en « Ally Mc Beal ».

– Manuela Lopez dans « Le miracle de l’amour ».

– Carole Dechantre dans « La philo selon Philippe« .

– Fran Fine, « Une nounou d’enfer« .

laura-winslow

– Laura Winslow dans « La vie de famille« .

– Brenda Walsh, Donna Martin et Kelly Taylor dans  » Beverly Hills« .

– Blair Waldorf dans « Gossip Girl« .

– Jennifer Love Hewitt dans « Ghost Whisperer », « The Client List » et « Confessions d’une adorable emmerdeuse ».

– Billie Piper dans « Doctor Who« , « Journal intime d’une call girl ».

clara oswald

– Clara et Amy  dans « Doctor Who ».

– Jessica Day dans « New Girl« .

– Rachel Green et Phoebe dans « Friends ».

– Ruby dans « Once upon a time« .

– Suki dans « True Blood ».

Nancy Botwin

– Nancy Botwin dans « Weeds ».

– Susan et Gabriel dans « Desperate Housewives« .

– Prue Halliwell et Paige Matthews dans « Charmed« .

– Megan Hunt dans « Body of Proof ».

– Amanda Woodward dans « Melrose Place« .

jamais deux sans toit

– Valentine dans « Jamais deux sans toit« .

– Les trois héroïnes dans « Sous le soleil« .

– Ivy Lynn et Karen Cartwright dans « Smash« .

– Les actrices des deux premières saisons d’ « Hollywood Girls« .

– Penny dans « The Big Bang Theory ».

– Maud dans « La nouvelle maud« .

 

2-Les films:

etreintes-brisees

Penelope Cruz dans « Etreintes brisées », « Victoria Christina Barcelona », « Nine » et « To Rome with Love ».

Vanessa Paradis dans « Un amour de sorcière », « Noce blanche », « Elisa » et « L’arnacoeur ».

Mathilda May dans « Trois places pour le 26 », « La fille coupée en deux », « Toutes peines confondues » et « Le cri du hibou ».

Gemma Arterton dans « Gemma Bovery », « Tamara Drewe » , « Byzantium » et « The Voices ».

Cher et Dione dans « Clueless« .

true romance

Patricia Arquette dans « Lost Highway », « True Romance ».

Page Conners dans « Beautés empoisonnées« .

Cameron Diaz dans « Mary à tout prix », « Bad teacher », « Triple alliance », « Charlie et ses drôles de dames ».

Renee Zelweger dans « Le journal de Bridget Jones », « Nurse Betty ».

Mia Wallace dans « Pulp Fiction« .

desperado

Salma Hayek dans « Desperado », « Une nuit en enfer ».

Rose Mc Gowan dans « Planète Terreur », « The doom generation », « Jawbreaker ».

Pauline dans « Pauline détective« .

Margot Tennenbaum dans « La famille Tenenbaum« .

Sara Forestier dans « Hell », « Le nom des gens », « Télégaucho », « L’amour est un crime parfait ».

LAY THE FAVORITE

Beth Raymer dans « Lady Vegas, les mémoires d’une joueuse »

Catherine Tramell dans « Basic instinct« .

Nomi Malone dans « Showgirls‘ ».

Megan Fox dans « Transformers », « Jennifer’s body ».

Joe dans « Nymphomaniac« .

hors de prix

Irène dans « Hors de prix« .

Suzanne dans « A nos amours« .

Diane dans « Mommy« .

Isabelle dans « Jeune et jolie« .

Kim Basinger dans « Batman » et « 9 semaines et demie ».

Selina Kyle dans « Batman le défi« .

Lire la suite de « Mes icônes mode »