Article divers

Ma prochaine lecture/relecture.
Ma prochaine lecture/relecture.

Sommaire de cet article:

-Mes avis sur les saisons 1 de Penny Dreadful et saison 6 de Weeds.

-Mes derniers films vus: Connasse, princesse des coeurs de Noémie Saglio et Éloïse Lang (1) , Superman 2 de Richard Lester(2) , Le village des damnés de Wolf Rilla (3) , Elisa de Jean Becker (4) , La nuit américaine de François Truffaut (5) , La tête haute d’Emmanuelle Bercot (6) , Week-end de Jean-Luc Godard (7), Thérèse Desqueyroux de Claude Miller (8) , Mad Max Fury Road de George Miller (9) , Philomena de Stephen Frears (10) , Blue Jasmine de Woody Allen(11) .

-Documentaires vus: Mozzarella, le business de l’or blanc (a) , Secrets d’histoire sur Napoléon (b), Marcello Mastroianni , l’italien idéal (c), Rita Hayworth, et l’homme créa la déesse (d), Enquête d’actualité sur les produits industriels (e), Christopher Lee, L’élégance dans les ténèbres (f), Sucre, l’addiction s’il vous plaît (g).

-Suite page anti-morosité: Planet Arthur, Les Grosses têtes, Virgin Tonic, Touche pas à mon poste etc…

-Mes avis sur les saisons 1 de Penny Dreadful et saison 6 de Weeds.

eva green peny dreadful

Attention spoilers!

 

Penny Dreadful avait tout pour me plaire: un casting alléchant, du fantastique/horreur du 19ème siècle.

Mais cette saison ne fut pas le cas et je dois admettre si je la suis encore aujourd’hui, ce sera plus parce que je n’aime pas laisser les choses non finies en général.

Allons-y donc.

Penny Dreadful rassemble des personnages divers: un père qui veut retrouver sa fille kidnappée par un vampire, une jeune femme possédée cherchant à maîtriser ce qu’elle a en elle, un cow-boy de cirque ambulant en fait un loup-garou, un Dorian Gray, un Frankenstein et sa créature et enfin une prostituée ayant la tuberculose cherchant la rédemption.

Cette série cherchent à revisiter et à rassembler les romans fantastiques et horreur du 19ème siècle: Dracula, Frankenstein, Dorian Gray etc….

Pour moi c’est un sorte d’Once upon a time version horreur. Et cela ne m’a pas convaincu du tout.

Que dire? Ce n’est pas une série plus sanglante qu’une autre, si vous mêmes regardez « American Horror Story » ou « Game of Thrones », vous n’aurez ni peur ni ne serait choqué et croyez-moi je suis une grande froussarde.

Les épisodes sont lents et sont mal structurés: effectivement on retrouve Mina à la fin de la saison mais il n’y a aucune progression entre les épisodes. On dira peut-être que c’est parce que c’est la première saison. Soit.

josh hartnett penny dreadful

Les acteurs ne m’ont pas paru mauvais, voire plutôt bons et cette série m’ a permit de revoir Timothy Dalton anciennement James Bond, Billie Pipper qu’on n’avait pas revu depuis « Doctor Who » et « Journal intime d’une call girl », Josh Hartnett acteur très à la mode durant les années 90-2000 (accessoirement n’a rien perdu de son beau physique) sans parler des autres acteurs qui sont eux aussi bons. Evidemment, Eva Green est le centre de l’attention: elle est la femme désirée et intelligente au travers de son personnage. Je la trouve toujours aussi sublime , je ne la trouve pas mauvaise mais j’ai toujours du mal avec son jeu.

Les personnages sont en définitive peu développés: le cow-boy , on en apprend sur lui qu’au dernier épisode de la saison 1, la prostituée n’est que prétexte pour devenir la compagne de la créature de Frankenstein, Dorian Gray regarde son reflet sans mourir et on n’en sait pas plus non plus sur lui. Mon épisode « préféré » disons est celui qui parle du passé du personnage d’Eva Green et en filigrane du coup, celui de Dalton bien que cela reste minime. Peut-être est-ce encore une fois parce que c’est la première saison.

J’ai plutôt bien aimé le traitement de l’histoire de Frankenstein aussi.

Pour vous résumer, Penny Dreadful ne m’a pas convaincu parce que j’aurai aimé un meilleur développement des personnages et des histoires dont elles sont issues, une cohérence car on ne sait pas pourquoi certains personnages dont celui d’Eva Green ont été crées . En effet ils ne viennent pas de romans fantastiques de l’époque. Et j’aurai aimé des épisodes moins ennuyeux.

Espérons que la deuxième saison que je vais commencer, réussira plus à me satisfaire.

timothy dalton eva green penny dreadful

weeds saison 6

Weeds est une série qui s’est arrêtée en 2012 et je suis toujours plus ou moins retard dans mon visionnage. Il me reste après cette saison 6, encore deux saisons à regarder.

Il faut savoir que Weeds est une série qui a marqué selon moi les séries américaines: un ton drôle et léger pour un sujet sérieux, des personnages pour lesquels l’illégalité et les transgressions en tout genre semblent être plus simples à faire que dans les règles.

Alors bien sûr, vendre la drogue entre autre est aussi le résultat d’un système dans lequel il n’y a pas de place sociale pour tout le monde. Bien que cela se discute.

Cette saison 6 n’est ni plus mauvaise ni meilleure que les saisons 4 et 5 sauf que l’on sent une réelle usure dans l’histoire de Nancy et sa famille.

Pendant ces 12 épisodes, on fait rendre des comptes à Nancy, qui, en tant que mère surtout n’a fait que des mauvais choix: vendre de la drogue d’abord, foutre le feu à sa maison ensuite pour cacher sa propre production, épouser et avoir un enfant d’un dirigeant mexicain mafieux etc…

Cette femme semble aussi susciter de la jalousie car avec sa plastique, son look et son intelligence plus évidemment son entourage réussit toujours à s’en sortir. Elle semble se foutre de tout, même des conséquences que peuvent avoir ses choix sur ses proches.

weeds saison 6

Le pompon est atteint lorsque Silas découvre que son père n’est pas vraiment son père et l’on ignore si d’ailleurs sa mère le savait vraiment.

La plus grande partie de la saison est une sorte de road série, la famille cherchant une nouvelle identité lorsque Shane assassine la diablesse qui est la conseillère politique du nouveau mari de sa mère. Viennent les galères et les changements de ville permanents car la vente de drogue, le charlatanisme religieux et l’adultère ne sont pas appréciés.

Cette fin de saison s’achève dans la ville des parents décédés Price (ceux de Nancy) dans lesquels ils réussissent à s’installer chez un ancien prof de maths de cette dernière avec qui elle a couché.

Enfin, le dernier épisode montre alors qu’elle sait aussi être une bonne mère puisqu’elle se rend à la police, prend la responsabilité du meurtre de son fils et laisse partir sa famille à Copenhague afin qu’ils puissent être heureux.

Pour vous résumer, Weeds est une série vraiment géniale puisqu’elle aborde toujours des sujets plus intéressants les uns que les autres mais il faut dire aussi qu’heureusement qu’il ne reste que deux saisons.

J’aime beaucoup l’actrice Mary Louise Parker que j’ai pu voir dans « Red » mais sa carrière ciné ne semble pas plus décoller que ça.

Demian Bichir as Esteban Reyes, Mary-Louise Parker as Nancy Botwin, and Guillermo Diaz as Guillermo (Season 6: episode 13) - Photo: Jordin Althaus/SHOWTIME - Photo ID: weeds_613_0905

-Mes derniers films vus: Connasse, princesse des coeurs de Noémie Saglio et Éloïse Lang (1) , Superman 2 de Richard Lester(2) , Le village des damnés de Wolf Rilla (3) , Elisa de Jean Becker (4) , La nuit américaine de François Truffaut (5) , La tête haute d’Emmanuelle Bercot (6) , Week-end de Jean-Luc Godard (7), Thérèse Desqueyroux de Claude Miller (8) , Mad Max Fury Road de George Miller (9) , Philomena de Stephen Frears (10) , Blue Jasmine de Woody Allen(11) .

Connasse, princesse des coeurs

1 Je ne suis pas fan de caméra cachée au départ mais j’ai vraiment aimé comment a été « cousu » autour le scénario du personnage de Camille. Camille Cottin et l’équipe de tournage ont réalisé une performance impressionnante. A voir, on passe un bon moment!

superman 2

2 Superman 2″ a des enjeux plus sérieux que dans le premier qui font que le film m’a un peu plus plu (bien que j’avais déjà beaucoup aimé le premier) malgré quelques petits défauts et son aspect vintage et cartoon. Des liens pour vous:

https://www.youtube.com/watch?v=RtoHUOgntmY&index=36&list=PLlyH1UkI-UbOSM6Cun7ENYQpVSP6aFTgI

https://www.youtube.com/watch?v=cNnG13EXrog&index=37&list=PLlyH1UkI-UbOSM6Cun7ENYQpVSP6aFTgI

https://www.youtube.com/watch?v=s59tSl-8Rjg

 

le village des damnés

3 « Le village des damnés » est un très bon film d' »horreur » classique grâce à l’histoire, aux acteurs. Un film un peu trop court (et même temps un peu long) à mon goût mais que je conseille absolument pour les fans ou non du genre.

vanessa paradis gerard depardieu elisa

4 « Elisa » de Jean Becker ne m’a pas vraiment convaincue et pourtant Vanessa Paradis irradie, l’histoire n’est pas inintéressante et les acteurs sont plutôt bons mais un peu trop de clichés et un manque de cohérence vis à vis de la chanson titre du film que j’adore d’ailleurs. Je suis bien tatillonne aujourd’hui. Je recommande aux fans de Vanessa Paradis et de films français.

jean pierre leaud la nuit américaine

5 La nuit américaine est un très bon film sur le milieu du cinéma, on y voit l’envers du décor, les travers des uns des autres mais qui pourtant, forme une grande famille :). Si vous êtes cinéphile et que le côté années 70 ne vous gêne pas, il vous est indispensable.

LA TÊTE HAUTE  de Emmanielle Bercot LES FILMS DU KIOSQUE

6 « La tête haute » est pour moi un bon film et une belle entrée en matière pour Cannes qui fait bien sortir des tapis-rouges et du star system. Alors oui c’est bien une vision typiquement française et peut-être gauchiste, mais il permet de voir le travail effectué par les juges pour enfants et les travailleurs sociaux. Les acteurs jouent vraiment bien et j’ai retrouvé un certain réalisme par moments.

week end godard

7 « Week-end » fait rencontrer à Mireille Darc et Jean Yanne des univers fantaisistes et violents le temps d’un week-end . On y retrouve des illuminés, des hippies cannibales. Le style est assez semblable à ce que fait Godard: des citations, des collages de genre, ce qui n’est pas toujours accessible et assez long. Ce film m’a choqué par cette violence qui n’est pas trash mais permanente , je pense que c’était l’effet voulu. Vous êtes prévenus donc si vous voulez voir ce film. Je ne dis par contre absolument pas que c’est du mauvais travail.

therese desqueyroux gilles lelouche audrey tautou

8 Une adaptation fidèle et réussie du roman « Thérèse Desqueyroux », moins prenant psychologiquement que dans le livre mais c’est vraiment appréciable. A voir que vous ayez lu ou non le livre (même si le livre est excellent, voici ma critique).

mad max fury road

9″Mad Max fury road » n’est clairement pas mon style de film: un visuel plutôt bien travaillé, un propos féministe appréciable mais un scénario trop peu présent pour que je puisse l’apprécier. Pour vous résumer, il ne m’a pas déplu, j’ai apprécié mais je ne peux pas le trouver  génial ou excellent.

philomena

10 « Philomena » est plus qu’un film pour moi: c’est une prise de position par rapport à ce qui se passait pour les filles mères dans les années 50 (je crois) dans les couvents et l’histoire est vraiment poignante. La vieille dame recherchant son fils, pleine de vie et d’amour face à un ancien politique et journaliste blasé forment un très bon tandem. Un long métrage vraiment très humain, bouleversant que je vous conseille!

blue jasmine cate blanchett

11 « Blue Jasmine » m’a clairement fait penser à « Un tramway nommé désir » (ou est-ce seulement moi). C’est un film que j’ai beaucoup aimé , le scénario et les acteurs sont très bons. Par contre, à ne pas voir si vous êtes déprimés.

-Documentaires vus: Mozzarella, le business de l’or blanc (a) , Secrets d’histoire sur Napoléon (b), Marcello Mastroianni , l’italien idéal (c), Rita Hayworth, et l’homme créa la déesse (d), Enquête d’actualité sur les produits industriels (e), Christopher Lee, l’élégance dans les ténèbres (f), Sucre, l’addiction s’il vous plaît (g).

mozzarella le business de l'or blanc

(a) France 5 propose régulièrement des documentaires consommation plutôt bien fait. J’en ai fait une overdose puis par hasard, je me suis mis à regarder celui-ci sur la mozzarella. De la mozzarella traditionnelle, on est passé à la lutte entre la mafia et certains vendeurs ou producteurs qui veulent leur tenir tête. Un documentaire qui passe en revue l’économie et la politique, ça me plaît.

secrets d'histoire napoléon

(b) Je suis fan de l’émission « Secrets d’histoire » comme bon nombre d’entre nous et ce numéro m’a particulièrement intéressé parce que je connaissais peu sur Napoléon en définitive. Un sujet passionnant et j’aime beaucoup le personnage de Joséphine. A voir!

Marcello Mastroianni , l'italien idéal

(c) Un des deux documentaires sur les acteurs classiques que j’ai pu voir dernièrement: celui-ci nous parle de Marcello Mastroianni. Un acteur séduisant certes mais un grand acteur et avec lui, l’Italie des années 50 et 60 lorsque le cinéma italien était à son sommet. Un homme simple, de son époque et passionné de travail. Je dois admettre que j’aurai aimé en savoir plus sur sa relation avec Catherine Deneuve mais bon, c’est une petite frustration personnelle.

Rita Hayworth
Rita Hayworth

(d) Ensuite Rita Hayworth dont je ne connaissais pas la biographie et qui m’a aussi bien plu et intéressé. Son parcours m’a fait pas mal penser à celui de Marilyn, surtout l’enfance et la contradiction entre séduction et désir de cinéma plus sérieux. Une grande dame tout court.

Enquête d'actualité sur les produits industriels

(e) Un large panel de sujets sur le rapport compliqué entre le monde de la restauration et l’industrie agro-alimentaire ainsi que comment celle-ci se débrouille pour cacher sa manière de travailler face à nous consommateurs. Très instructif!

christopher lee documentaire

(f) Un documentaire vraiment intéressant qui rend un très bel hommage à Christopher Lee et ses multiples talents. Vous verrez également la grande richesse de sa carrière cinématographique.A voir absolument.

documentaire sucre

(g) Le sucre et l’obésité commencent à devenir réellement des problèmes de santé publiques. Il faut commencer à revoir sa consommation alimentaire.

-Suite page anti-morosité: Planet Arthur, Les Grosses têtes, Virgin Tonic, Touche pas à mon poste etc…

Été oblige, on a plus besoin de légèreté et surtout pour se reposer, recharger les batteries pour reprendre de plus belle en septembre. Alors bien sûr, les vacances ne sont pas encore là mais notre esprit est déjà en vacances alors je dresse la liste d’émissions qui me changent les idées, je les écoute en podcast dès que je peux:

Planet Arthur

Ma madeleine de Proust: Planet Arthur dont vous pouvez normalement écouter les émissions ici.

les grosses têtes

Les Grosses Têtes de RTL car je suis une grande fan de Laurent Ruquier.

virgin tonic camille combal

La grande gentillesse et fraîcheur de Camille Combal dans Virgin Tonic.

 

touche pas à mon poste

Et bien sûr le talk show Touche pas à mon poste.

 

Une fois les articles ciné/séries, littérature, musique et à thème fait, le blog sera repensé en terme de forme d’articles (peut-être moins long, plus clair, plus régulier).

N’oubliez pas de commenter cet article, de l’aimer et de me faire partager vos découvertes culturelles.

Dernier article,  dernière page, mon tumblr, mon profil Betaséries,We heart it,Hellocoton, Livraddict, le blog de Maedhros 909.

Ciao!

lait pour le corps sephora fraise framboise

Publicités

44 commentaires sur « Article divers »

  1. Excellent Article 😉 Surtout les films!

    Je te trouve encore bien gentille avec Penny Dreadful !
    J’ai rarement été aussi déçu par une série et qu’elle soit adulé par le grand public m’énerve et me rend perplexe quant à la capacité de jugement personnel du téléspectateur lambda.

    Les personnages sont creux, leur histoire tient en 2 lignes. Les acteurs sont globalement moyens et bien trop sous exploités pour beaucoup d’entre eux (même Billie Piper on ne l’a voit que peu et dans un rôle tertiaire). Heureusement Timothy Dalton et Rory Kinnear relèvent le niveau d’une Eva Green toujours plus caricaturale et au jeu des plus médiocres (la scène du spiritisme quoi…).

    Le scénario (si on peut dire ça comme ça) n’est un conglomérat incompréhensible et sans aucune logique de grands classiques fantastiques de l’Angleterre victorienne, dénaturés à l’extême. La plupart des intrigues et des questionnements ne sont même pas résolus ni leur rôle expliqués… Quid du rapport avec les égyptiens ; quid du rôle de Dorian Gray, quid de Dracula (le « maître ») ; quid de Van Helsing qui meurt en 1 épisode ; quid de la possession de la nana qui va qui vient un peu quand ça arrange les flashbacks et les DeusExMachina pour résoudre « l’enquête » etc etc etc. A vouloir tout mettre dans la S1 et bien on ne met rien de bon.

    Les épisodes sont longs, vides, ennuyeux, les actions et le suspens mal gérés. Je me suis endormis plusieurs fois dans la saison.
    Et cette intrigue est une honte au genre! En tant que lecteur de HP Lovecraft, Stephen King, Bram Stoker etc ce fut une torture, une longue agonie culturelle perpétré par la série jusqu’à la fin de tout et l’apparition d’un loup-garou en mousse, mode beau-gosse façon séries pour ado.
    En tant que rôliste j’aurai eu honte de proposer aussi peu d’intrigue, de contenu, de péripéties et d’éléments d’enquêtes réelles en presque 10h de jeu ! Je veux dire concrètement ils ont tué un truc, ils l’ont fait ouvrir, on fait déchiffrer des hiéroglyphes, vite fait ils ont interrogé le laquais d’un vampire…. et c’est tout bordel ! Le reste c’est du flashback ou une soudaine apparition magique d’où est Mina parcequ’ils s’occupaient de la nana possédée, ou alors des histoires « personnelles » contre le voyage en Egypte de l’un, la fille tuberculeuse ou même Frankenstein (même si faut admettre lui est bien travaillé). Même la fin est bâclée! Ils ont RIEN sur où est Mina et pourquoi elle leur parle parfois, ils ont RIEN sur les vampires ou le lien avec les hiéroglyphes etc, ils ont RIEN tiré du laquais du vampire, ils ont RIEN sur le démon qui possède Miss Truc… et paf une vision, il trouve la planque des vampires, grosse bagarre, fin, il tue la fille… ridicule !

    Je suis consterné de voir des gens conspuer Once Upon a Time (à tort ou à raison, peu importe) et aduler ce nanar télévisuel sans queue ni tête et complètement vide. Limite Dracula avec Rhys Meyers était mieux parceque au moins y’avait une volonté de montrer un peu de Steampunk au travers tout le vide relatif du reste de la série.
    Et que dire aux gens qui considèrent Penny Dreadful comme de « l’horreur » ou comme quelque chose de « gore ». C’est tout juste si c’est du fantastique correct alors de l’horreur pensez-vous! Lisez Stoker plutôt pour y trouver « l’horreur froide et cynique » d’un Dracula naturel (ou les films de la Hammer avec le regretté Christopher Lee, ou la version de 93 de De Palma qui est la plus proche du film). Et puis l’horreur/l’épouvante classique n’a pas vocation à être gore pour le gore mais ça c’est un apriori commun aujourd’hui.

    Bref je me suis emporté dsl !

    1. Je suis d’accord avec toi, la seule petite erreur dans ton raisonnement: c’est Coppola qui a réalisé la version des années 90 :).
      Mais je comprends ce que tu ressens, je suis moins experte sur l’horreur pour aller aussi loin :).

  2. Mince j’allais dire que j’étais contente que tu me fasses découvrir une nouvelle série, avec Penny Dreadful. Finalement je vais peut-être passer mon tour.. D’autant plus que j’ai du mal avec American Horror Story (j’avais aimé la saison 1 mais maintenant je suis plutôt du genre à me cacher derrière mes coussins ^^).

    Moi aussi je suis une fan de Secrets d’histoire 🙂 Quant à Lolita j’en ai beaucoup entendu parler, il faudra que je le lise un jour!

    Encore un joli billet en tout cas 🙂 à bientôt, bisous bisous

    1. Je laisse libre le choix pour ceux qui veulent regarder cette série et c’est mon avis, je sais que beaucoup de blogueuses l’aiment. American Horror Story reprend l’esthétique et les codes du film d’horreur mais ça ne fait pas peur, en tout cas, moi je n’ai pas peur et comme je l’ai dit, je suis une grande froussarde :). Merci à toi pour le passage, Lolita vaut vraiment le coup d’être lu :). Gros bisous à toi!

  3. Tiens, je n’ai pas pensé à un tramway nommé désir quand j’ai vu Blue Jasmine, qu’est-ce qui t’y a fait penser ? Quelle cinéphile, tu en as vu des films ces derniers temps ! chapeau !

    1. La femme folle et seule face à un couple dont l’homme est plutôt beauf (alors que Brando est plutôt sexy lol), cette femme qui ment lorsqu’elle rencontre un homme etc… Je ne sais pas, c’est peut-être moi :). Je suis dans ma phase films en ce moment mais je continue de lire :). Gros bisous à toi et merci d’être passé!

  4. Coucou !

    Côté dvd, je te conseille « The outsiders » de F.F Coppola : les personnages sont touchants, attachants et si on aime l’ambiance 50’s…En plus, il y a Tom Cruise, Patrick Schwayze, Matt Dillon…
    Je m’attendais à mieux en regardant « Dans la maison » de François Ozon, mais je l’ai malgré tout trouvé intéressant, surtout pour une amoureuse de la littérature comme moi !

    En ce moment, je lis « Le Spleen de Paris » de Baudelaire, mon poète favori : je l’adore !

    J’ai aimé « Jurassik world' » et ma prochaine séance sera consacrée aux « Contes italiens » des frères Taviani : j’ai hâte de découvrir un peu le « Décaméron » et de revoir Vittoria Puccini, l’une des mes actrices préférées, alias « Elisa di Rivombrosa », une série italienne que je conseille à tous ceux qui aiment les histoires d’amours !

    J’ai envie d’écouter l’album de Marina Kaye, dont j’admire la voix.

    J’ai envie de regarder « Penny dreadful » car j’adore les histoires gothiques ainsi qu’Eva Green. Par contre, je la trouve moins belle, moins bien lookée qu’avant.

    J’aimerais beaucoup lire « Lolita » !

    Je n’ai pas aimé « La nuit américaine ».
    « Le village des damnés » : moyen
    « Elisa » : sympa, mais je ne trouve pas que Vanessa Paradis soit une grande actrice.

    J’ai regardé « Le tombeau des lucioles » : une belle animation !

    Ma prochaine expo sera consacrée à l’âge d’or de la peinture napolitaine.

    Bisous, et bonne semaine !

    Ondine

    1. J’ai beaucoup aimé  » Dans la maison » de François Ozon, « The Outsiders » devrait me plaire. Ah Baudelaire, je m’y mettrai vraiment un jour. Je vais prochainement voir « Jurassic World ». J’espère que tu ne seras pas aussi déçue que moi pour « Penny Dreadful ». « Lolita » est un grand roman, Vanessa Paradis avait une aura plus jeune même si je l’aime encore aujourd’hui. Ah j’ai vraiment beaucoup « Le village des damnés ». Bonne semaine, bonne expo! Bisous!

  5. Je comprends qu’on puisse ne pas accrocher à Penny Dreadful et c’est justement à cause de la lenteur des épisodes que j’ai regardé la première saison d’un bloc et que je compte faire pareil avec la deuxième. 😉

    Philomena reste un de mes coups de coeur en 2014. Un magnifique film avec deux de mes acteurs préférés. Un pur bijou. 🙂

    1. On va voir avec la saison 2 , peut-être y aura-t-il amélioration et moins de lenteur. C’est un très bon film pour un très grand réalisateur, Stephen Frears, j’ai vu pas mal de ses films et je crois les avoir presque tous aimé. Gros bisous et merci pour le com’.

  6. Ah, le village des damnés…. Je suis fan. Tout à fait d’accord sur un point avec toi concernant Blue Jasmine: y’a du Tramway nommé désir dans l’air, le réalisme et le fameux désir en moins (et Marlon en moins, mais ça, Allen n’y peut rien)

  7. j’ai bien aimé certains des films dont tu parles (Philomena, Blue jasmine, La tête haute, Le village des damnés), j’ai loupé Mad max au cinéma alors que j’aurai bien aimé le voir, sinon Thérèse Desqueyroux, Week end et pourquoi pas Elisa m’intéressent. Le documentaire sur Mastroianni était très intéressant.

    1. Cool s’il y en a qui t’ont plu et d’autres qui peuvent te plaire :). Je suis d’accord, j’ai également beaucoup aimé celui sur Rita Hayworth et Christopher Lee. Bisous et merci beaucoup pour le com’.

  8. Je suis contente que tu aies aimé Connasse et dans un registre tout autre, Philomena. Et j’utilise moi aussi les laits pour le corps Sephora, même s’ils sont très très liquides !! Ahah. 🙂 Tu me donnes envie de découvrir Blue Jasmine !

    1. Oui ce sont deux très bons films chacun à leur manière. Oui et il faut bien les étaler lol. Je compte prochainement faire un article beauté, j’en reparlerai. Je suis fan de Woody Allen mais je pense que Blue Jasmine fait partie des bons. Bisous à toi!

  9. J’aimerai bien voir un jour un épisode de Penny Dreadful (ou dareful?), j’aime beaucoup Eva Green. Le Village des damnés, en voilà un film qui m’avait terrifiée. Quand on représente des enfants comme une source du mal, cela m’empêche de dormi; je me suis empressée d’effacer ce film de ma cassette et de ma mémoire! Des bises Miss!

      1. Si tu veux. J’en regarde certaines mais pas encore Penny Dreadful. 😉 C’est au programme mais j’attends de voir sur la série ne va pas nous planter au détour d’une saison à cause d’une baisse de spectateurs. 🙂

      2. Cool :). Penny Dreadful a été renouvelée pour une troisième saison donc je pense que tu peux commencer à regarder si tu veux :).

  10. Je suis contente que tu aies aimé Philomena et La Cnnasse (qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre.) On se retrouve sur de nombreux points, je dois l’admettre. 🙂
    Sauf peut-être pour « Blue Jasmine », où je n’ai même pas pu le terminer, tant je me suis ennuyée! oops.

    1. Ce sont de très bons films :). Oui c’est vraiment cool.
      Ah, après c’est une question de goûts, ce n’est pas un film facile en tout cas. Merci à toi!
      Bisous!

  11. Je n’ai pas encore vu Connasse princesse des cœurs mais j’en entends tellement de bien qu’il va falloir que je me regarde ça un. J’adore Touche pas à mon poste également (je suis même en train de le regarder 😉 )

  12. Mad Max Fury Road est un bijou ! moi j’adore les films d’action et Mad Max a toujours été une référence parce qu’unique. Nous sommes toujours bien au delà de l’action pure. Une énergie se dégage en permanence des divers films. Bien évidemment revoir Miller au commande de son bébé, c’est tout simplement inespéré. Le doute a été présent… jusqu’à la vision du trailer qui m’avait fait frissonné. Et là le voir sur grand écran, j’ai pris une claque ! J’ai presque pleuré de voir des plans larges, j’ai crié « merci » de faire un vrai film avec de vraies scènes de pure folie sans (ou très peu) d’effets spéciaux. j’ai vécu deux heures de magie. L’un de mes plus beaux moments cinématographiques de l’année !
    J’ai tout de même un regret : Mel Gibson. Impossible aujourd’hui de le faire rejouer ce rôle mythique mais son regard froid et fou sans limite m’a terriblement manqué. Gibson restera Max pour toujours.

    1. C’est génial ta passion qui s’exprime :). Je n’ai toujours pas vu les anciens mais je le ferai à l’occasion. La version 2015 ne m’a ni plu ni déplu. Gros bisous à toi et merci du passage!

      1. Quoi ??!!!!! jamais vu les anciens…. oh mon dieu ! je vais m’évanouir.
        Voilà pourquoi ce quatrième opus ne t’a pas fait frissonner.
        Mad Max est un ensemble, une légende du cinéma. Lorsque tu les regarderas, chacun te sembleras très différent… ce qui est le cas.
        Le tout premier paraîtra étrange, désarçonnant même, pourtant il est électrisant, envoutant. Ah et puis Mel Gibson dans sa tenue noire qui fait d’ailleurs diablement penser à celle de Marlon Brando dans « L’équipée sauvage » (un classique par mis les classiques)… mais là je m’égare un peu. Les deux suivants se ressemblent un peu plus, le troisième étant le moins bon.
        En fait Fury Road est un condensé des trois autres tout en étant un opus totalement à part.
        Faut voir les trois premiers d’urgence !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s