Spécial cinéma et séries

mort-aux-femmes-nues-de-gypsy-rose-lee

Sommaire de cet article:

– Les derniers films vus : La prisonnière d’Henri Georges Clouzot, Black Book de Paul Verhoeven, Astérix et le domaine des dieux de Louis Clichy, La French de Cedric Jimenez, Le Hobbit: la bataille des cinq armées de Peter Jackson, Love actually de Richard Curtis, Gremlins de Joe Dante, South Park le film de Trey Parker, Exodus de Ridley Scott, Valentin, Valentin de Pascal Thomas, The forbidden zone de Richard Elfman.

Zoom sur: Dynastie et Beverly Hills 90210.

Quelques documentaires: « Burgers sur le grill » et « Les guerriers du dimanche ».

– Les derniers films vus :

La prisonnière d'Henri Georges Clouzot

La prisonnière d’Henri Georges Clouzot

Henri-Georges Clouzot est pour moi l’un des plus grands réalisateurs français: ses films sont efficaces, sombres, profonds.

J’avais beaucoup aimé « L’assassin habite au 21 », « Les diaboliques » et vraiment adoré « Quai d’orfèvres » et « La vérité ».

J’ai également vu le documentaire sur son film avorté « L’enfer » avec Romy Schneider, qui promettait beaucoup.

« La prisonnière » est l’histoire d’une femme qui rencontre un photographe aux moeurs sado-masochistes, plus précisément c’est un dominateur qui donne des ordres aux femmes.

Il fait également des photographies érotiques. Lorsque cette femme le rencontre, elle découvre qu’elle aime être dominée mais est terrifiée car cela la pousse à se rabaisser et à aller au-delà de ses limites.

Elle est amoureuse de son dominateur et ce dernier ne tarde pas à lui aussi l’aimer. Par conséquent, il essaie de mener une histoire d’amour sans ce rapport de domination, sauf que cela ne lui convient pas.

L’amoureux officiel de cette femme ne tarde pas à découvrir qu’elle aime quelqu’un d’autre et cela dégénère.

J’ai trouvé ce film assez réaliste, très bien réalisé avec ce côté fin des années 60 qui me plaît.

Black Book de Paul Verhoeven

Black Book de Paul Verhoeven

Un excellent film! Je ne peux pas trop raconter l’histoire au risque de spoiler mais c’est un long métrage passionnant, avec un scénario génial servi par de bons acteurs (l’actrice principale joue actuellement dans Game of Thrones). L’histoire joue sur la frontière entre trahison et confiance, apparence et réalité. Les images de l’époque années 40 sont magnifiques!

AstérixLeDomaineDesDieux

Astérix et le domaine des dieux de Louis Clichy

Etant fan d’Alexandre Astier, voir ce film d’animation me paraissait une évidence, il y a d’ailleurs quelques acteurs de Kaamelott qui font le doublage.

Il est efficace, on voit effectivement les effets de mode et les travers qui existent chez les êtres humains, c’est pourquoi seuls Astérix et Obélix ne se sont pas fait avoir. Il y a une nuance sur le fait que les romains ne sont pas tous les envahisseurs et les méchants.

Malheureusement, cela sous-entend aussi que nous mêmes sont assez réfractaires aux changements (si vous voyez le film, vous comprendrez).

Pour résumé, un film plutôt réussi, même si ce n’est pas mon coup de coeur.  J’ai beaucoup apprécié que ce soit un animé pour enfants et adultes.

La-French-de-Cédric-Jimenez

La French de Cedric Jimenez

J’ai été vraiment charmé par ce film. Pour quelles raisons? Il est extrêmement bien écrit, réalisé, joué, on ne s’ennuie pas une seconde.

Il n’y a pas de bons ni de méchants, ce sont deux camps qui s’affrontent avec les conséquences que cela suppose, ce qui est très agréable.

Petite note personnelle: cela m’a fait très plaisir de revoir Mélanie Doutey qui est selon moi une actrice que l’on ne voit pas souvent.

Le côté années 70 est également très bien réussi.

Un polar à voir que j’ai vraiment beaucoup apprécié!

Le Hobbit la bataille des cinq armées

Le Hobbit: la bataille des cinq armées de Peter Jackson

Cette critique n’est pas absolument celle d’une spécialiste de la terre du milieu. J’ai bien aimé ce film, particulièrement les personnages de Thorin et Bard, les scènes d’action m’ont plu. Je l’ai préféré aux deux premiers.

Love actually de Richard Curtis

Love actually de Richard Curtis

Ambiance de noël propice à ce film. Je ne suis pas à 100% fan de ce film, il y a certaines histoires qui m’ont plu, d’autres moins (j’ai moins aimé les histoires de Colin Firth et de Keira Knightley).  Ces dernières étant selon moi pas assez développées et le film souffrant également de quelques longueurs.

Mais je comprends ce statut de culte car les personnages sont très attachants et le fait qu’ils se retrouvent à la fin y contribue aussi. Il y a en plus les meilleurs acteurs anglais du moment.

J’ai beaucoup aimé la version « All I want for Christmas is you », je l’ai trouvé même meilleure que l’originale.

Pour résumer, je crois que j’aurai préféré moins de personnages pour faire un meilleur film bien que ce ne soit pas du tout mauvais.

Gremlins de Joe Dante

Gremlins de Joe Dante

J’ai bien aimé ce film: l’histoire, le visuel des méchants et gentils Gremlins, les acteurs. Bon, je vais me voir la suite bientôt.

Pour moi il fait parti des bons divertissements des années 80-90.

South-Park-le-film

South Park le film de Trey Parker

Je suis tombée amoureuse de la série « South Park » que j’ai découverte il y a seulement quelques mois.

Mes personnages préférés sont Cartman et Butters.

Le film est comme la série, à savoir de bonne qualité. L’univers de South Park et leur capacité à parler de tout avec humour et en allant très loin, y contribue beaucoup.

Je l’ai trouvé un chouia moins bien que la série, mais c’est un peu chipoter que de dire ça.

Ce que j’apprécie aussi que ce soit film ou série, c’est qu’il y ait beaucoup de musiques dans les deux.

Pour les fans de la série!

exodus

Exodus: Gods and Kings de Ridley Scott

Alors je dirai que s’il y avait pas eu deux points qui m’ont semblé intéressants, je l’aurai rangé dans la catégorie film moyen de divertissement.

Le visuel est splendide, le film n’est pas ennuyeux mais effectivement les personnages et l’histoire sonnent un peu creux.

Moïse est présenté comme un homme plutôt suspicieux à l’égard de la religion, il n’est pas de parti pris.

Et même si le passage « ouverture de la mer rouge » m’a manqué, j’ai trouvé plutôt sympa le fait d’avoir voulu plus de réalisme dans ce récit biblique.

Seul problème: le film est réaliste par certains côtés mais le choix des acteurs bien que pas mauvais ne jouent pas sur le réalisme.

En plus, c’est un divertissement pas un film d’auteur donc ces partis pris donnent un effet bizarre sur l’ensemble.

Un divertissement moyen mais avec quelques idées d’auteur donc.

valentin valentin

Valentin, Valentin de Pascal Thomas

J’ai une tendresse particulière  pour ce film car on s’attache aux personnages d’un immeuble et à leurs liens entre eux.

Les acteurs sont très bons aussi.

Le défaut du film, je dirai, est son manque de réalisme, on est dans un univers un peu bobo qui semble un peu coupé du monde.

Quel statut donné à ce film: drame, « policier », comédie à plusieurs voix ou sociale?

Le fait qu’il y ait énormément de personnages fait que certains d’entre eux sont plus pertinents et développés que d’autres.

Je vous le recommande malgré ses petits défauts.

forbiddenzone

Forbidden zone de Richard Elfman

Quel film! Comment dire? Bienvenue dans un monde déjanté.

La famille Elfman est réunie pour un « Rocky Horror Picture Show » en plus court et en encore plus délirant.

Une famille a dans sa cave, une « zone interdite » au sein de laquelle vit un roi, une reine, un diable…

J’ai apprécié la musique, les personnages de cette zone, particulièrement dans la deuxième partie du film.

On est dans le série z, le perché, il faut donc aimer Danny Elfman pour s’y plonger.

 

Zoom sur: Dynastie et Beverly Hills 90210

dynastie

J’ai un petit faible pour les soap opéras et ce qu’on appelle les genres moins nobles (voir cet article https://lachambreroseetnoire.wordpress.com/2013/08/02/panne-dinspiration/).

Dynastie éveille en moi les années 80, le soap opéra et Joan Collins.

C’est pour ces raisons que j’ai regardé les neuf saisons de Dynastie.

Je dirai qu’il y a deux réelles parties à cette série: la saison une et les autres.

La première saison, dans laquelle ne joue pas Joan Collins, montre une opposition entre les classes moyennes et les riches: Krystle, passe de secrétaire à femme de riche pétrolier et doit apprendre les codes de la haute société. Elle n’est pas très bien accueillie au début. Très vite, elle découvre un monde dur et inhumain au point qu’elle pense s’échapper.  Le personnage de Steven, homosexuel, dans sa recherche d’orientation sexuelle , a des relations avec un homme et une femme, Claudia. Cette Claudia, elle-même, sort d’un asile.

On est donc dans un critique de ce monde des riches et dans la représentation des difficultés humaines dans les années 80 et c’est ce qui fait la richesse de cette saison, même si, il faut l’admettre le côté classe moyenne fait peu rêver et semble un peu à part par rapport au reste de l’intrigue.

Arrive Joan Collins, qui devient la méchante la plus chic et la plus énervante/géniale. Et avec elle,  la fin de la critique du monde des riches. Ils sont sans cesse dans le combat face à d’autres qui souhaitent voir la famille Carrington tomber.

S’en suit des intrigues abracadabrantes, des fêtes somptueuses (ma préférée reste celle des années 20), des membres de familles qui arrivent et repartent.

Alors j’ai beaucoup aimé tous les personnages principaux: Alexis, Blake, Fallon, Jeff,Adam, Dex, Steven, Krystle, Sammy Jo et l’on voit que même s’ils sont bien nés ou ont de bonnes relations, leur bonheur face aux scandales et combats n’est pas évident à trouver.

En dehors des saisons 1 à 3 que j’aime beaucoup, j’ai curieusement préféré la saison 9 car l’intrigue policière  remontent à la source de la fortune des Carrington.

C’est un soap, c’est loin d’être sans défauts mais ce qui m’a le plus gêné , c’est l’évolution entre la saison 1 et les autres. Autrement, de la saison 2 à 9, tout est plutôt cohérent.

A noter pour les fans de films classiques, hormis la présence de Joan Collins,  celles de Rock Hudson, de Charleston Heston, de Barbara Stanwyck qui y font des apparitions.

beverly hills 90210

Beverly Hills 90210, j’en ai beaucoup parlé sur ce blog.

Une série adolescente soap typique des années 90 mais qui réussit à traiter de sujets sérieux et aussi à passer du lycée à la vie professionnelle.

J’ai choisi de ne pas regarder les  3 premières saisons car j’évite la partie « adolescente » de la série.

Et pareil, j’ai décelé deux parties dans la série: l’avant et l’après Shannen Doherty, qui marque aussi le basculement vers la fin des années 90.

Shannen Doherty est une actrice que j’aime beaucoup, son style et sa beauté m’ayant fait l’admiré depuis que je suis ado.

Son personnage est une jeune femme plutôt impulsive, plutôt diva même si je ne trouve pas assez pour que comme aux Etats-Unis, il y ait eu des clubs « I hate Brenda ».

Son départ soudain à la fin de la saison 4 crée des petites incohérentes car Dylan passe sans cesse de Brenda à Kelly et  personnellement pour moi, Brenda serait mieux avec Dylan et Brandon avec Kelly.

Les personnages grandissant ensuite, la fin de l’insouciance adolescente est là : des filles violées ou agressées, des histoires de meurtre (Valérie notamment, la méchante et garce typique façon soap opéra), de la drogue de plus en plus souvent utilisée, des fous….

Il faut dire aussi que le spin off « Melrose Place » naît peu de temps après « Beverly Hills », et celui-ci est clairement une surenchère de manifestations de travers humains. Je pense que cela a du avoir une influence sur cette dernière car les créateurs et producteurs des deux séries sont les mêmes.

Mais cette partie soap est loin de me déplaire et puis, on ne peut pas dire ainsi que la série est aseptisée.

Petite info: c’est Aaron Spelling qui a crée « Dynastie » et « Beverly Hills 90210 ».

Quelques documentaires: « Burgers sur le grill » et « Les guerriers du dimanche »:

burgers sur le grill

– « Burgers sur le grill » (France 5) est un documentaire conso plutôt réussi qui nous montre les dessous de fabrication au sein des restaurants de burgers.

– « Les guerriers du dimanche » (Arte) parle du jeu de rôle grandeur nature avec un exemple de scénario et les témoignages des rôlistes. Intéressant mais trop long et avec peu d’explications sur le fonctionnement du GN notamment sur comment sont écrits les scénarios.

 

N’oubliez pas d’aimer, commenter cet article et de me parler de vos découvertes culturelles.

Dernier article, mon tumblr, mon profil Betaséries, We heart it, Hellocoton, Livraddict.

Ciao!

carole dechantre

Publicités

14 commentaires sur « Spécial cinéma et séries »

  1. Dans le genre de ton film « la prisonnière », j’ai entendu parler d’un livre qui s’appelle « histoire d’O » tu connais peut-être ? Je ne l’ai pas lu mais il parle apparemment de ce rapport de soumission. Il sera peut-être un jour dans ma pal, même si je crains de trouver ça long si je n’adhère pas tout de suite à l’histoire…

    A part ça je ne me rappelle pas avoir trouvé de longueurs dans le film love actually au contraire, j’aime les acteurs et toutes les histoire sauf que je trouve trop triste celle de la mère famille qui pleure pour noel 🙂

    1. Oui « Histoire d’O. » est un livre classique érotique, que je n’ai pas encore lu. Je pense aussi le lire un jour. 🙂
      Pour ce qui concerne « Love actually », chacun son avis. 🙂

  2. J’adore « Black book et « Love actually » où seule l’histoire entre l’écrivain et la femme de ménage ne me passionne pas. J’aime bien « South Park ».
    Je te conseille le ballet « Le lac des cygnes ».
    Je préfère les premières saisons de « Beverly Hills », car au bout d’un moment, tout le monde finit par coucher avec tut le monde…
    Bon week-end !
    Ondine

  3. « Love actually de Richard Curtis » Tout à fait d’accord avec ta critique

    Pour moi aussi, Brenda serait mieux avec Dylan et Brandon avec Kelly.

  4. J’ai vu  » Black book  » que j’ai beaucoup aimé ,  » les gremlins  » un film culte de mon enfance ,  » love actually  » que je n’ai pas aimé et le  » hobbit  » que j’ai trouvé moyen.
    Ce week-end j’ai revu  » Alabama Monroe  » et  » Ace Ventura  » avec Quentin.
    J’adore Beverly Hills et Dylan et Brenda est pour moi le couple idéal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s