Dernières lectures et dernières séries vues

boardwalk empire

Sommaire de cet article:

– Avis sur Le grand nez de Lily Steinbeck d’Henrich Steinfest.

– Avis sur Les morsures des ombres de Karine Giebel.

Focus sur: Le journal d’Henriette tome 1 et 3 de Dupuy et Berbérian, Gwen Stefani de Florence Rajon, Barbarella et la colère des mange-minutes de Jean-Claude Forest, Glamour et Cosmopolitan de janvier 2015.

– Mon opinion sur la saison 2 d’American Horror  Story et la saison 1 d’Herocorp.

le grand nez de lilli steinbeck

– Avis sur Le grand nez de Lilli Steinbeck d’Henrich Steinfest.

« Le grand nez de Lilli Steinbeck » est un livre policier particulier.

Car son défaut et sa qualité principale sont d’être ambitieux en matière de contenu.

Lilli Steinbeck ressemble à certains personnages de romans policiers: plutôt solitaire, avec une vie privée et intérieure plutôt secrète.

C’est un personnage à la fois peu développé mais en même temps son côté classieux, assumé (car son nez est un peu difforme) et asocial a quelque chose de touchant , surtout qu’elle évolue au cours du récit et fait de bonnes rencontres.

L’histoire de ce récit est assez intriguant: deux camps se disputent et jouent, enlevant et sacrifiant des pions qui ont pour point commun d’être passé par Athènes à un moment de leur vie. Il y a aussi quelques points de vues de différents personnages en dehors de Lilli.

Et donc le fait d’avoir une partie d’échecs humaine, d’avoir plusieurs personnages qui m’ont plu par leur vision, de mélanger le policier, l’espionnage, l’aventure, la science-fiction avec des pointes de psychologie et de philosophie contribuent à donner un livre très riche et assez intéressant à suivre, surtout que l’écriture est fluide.

Mais c’est en même temps son grand handicap car tout cela, sitôt le livre refermé, paraît compliqué et pas forcément cohérent lorsque les pièces du puzzle sont rassemblées.

Et tout cela se voit principalement par la fin qui n’est pas une vraie conclusion et qui laisse en suspens plein de questions. La fin semble bâclée alors que le reste du roman est plutôt développé (voire trop) en matière d’intrigues.

Pour résumer, un livre que j’ai trouvé fort intéressant et attachant mais très frustrant et méritant une meilleure fin.

les-morsures-de-l-ombre

– Avis sur Les morsures de l’ombre de Karine Giebel.

Mon premier roman de Karine Giebel. Eh bien, il m’a beaucoup plu.

Pourquoi? Par son réalisme, son aspect quotidien, par les personnages auquel on peut s’identifier (ou pas). En plus, il est très facile à lire et on ne s’ennuie pas du tout.

Le topo: Un policier est kidnappé et séquestré par une femme. Cette dernière ne l’a pas fait par hasard.

Je rajouterai que le côté torture, sang…. ne m’a pas dégoûté car il ne donne pas du tout envie de vomir et on est vraiment par contre dans une ambiance un peu glaçante.

Le seul défaut, je dirai, c’est que je ne suis pas sûre que le style de cet auteur soit adapté à toutes les situations et je ne sais pas si j’apprécierai tous ces romans.

Un roman que je vous recommande, qu’on lit et dévore très facilement.

 

Focus sur: Le journal d’Henriette tome 1 et 3 de Dupuy et Berbérian, Gwen Stefani de Florence Rajon, Barbarella et la colère du mange-minutes de Jean-Claude Forest, Glamour et Cosmopolitan de janvier 2015.

Le-Journal-dHenriette-tome-1

le-journal-d-henriette-tome-3_couv

(1) Le journal d’Henriette fait parti de mon enfance et adolescence à l’époque de sa parution dans le journal « Je bouquine ».

Alors il y a le « Journal d’Henriette » que j’ai relu dernièrement et « Henriette » (je crois) qui sont des histoires avec la même héroïne mais pas sur le même ton.

Les premiers tirent plus sur la corde sensible, sur le fait qu’Henriette est mal entourée par sa famille et qu’elle a du mal à trouver sa place à l’école.

Les seconds jouent plus sur le décalage entre le côté intello d’Henriette et les adolescentes de son âge.

Après je trouve ces deux types tout aussi intéressant les uns que les autres.

Henriette est un personnage qui m’a bien plu et que je vous recommande en bd.

gwen stefani

(2) « Gwen Stefani  » de Florence Rajon est un livre que je me suis achetée durant ma phase de No Doubt Mania, le groupe de Gwen Stefani.

Et ce livre est génial pour les fans de Gwen bien sûr mais aussi par son approche de l’artiste: un abécédaire contenant les éléments musicaux, privés et artistiques de celle-ci depuis son enfance et des citations de magazines qui permettent de cerner la façon de penser de l’artiste au cours de sa carrière.

Comment de fille peu douée à l’école a -t-elle réussi?

barbarella,-les-coleres-du-mange-minutes--bd-

(3) « Barbarella et la colère des manges-minutes »de Jean-Claude Forest.

Barbarella est le fantasme masculin et l’un des portes drapeaux de la révolution sexuelle de 1968.

Elle est une plantureuse femme voyageant dans l’espace, vivant des aventures dans différentes contrées, aimée d’hommes et de femmes sans que l’on sache vraiment qui elle est.

Cette dernière est un peu un mélange entre Valentina et Red Sonja: la science-fiction et l’érotisme (suggéré seulement) de l’un et la manière de montrer les conflits et traditions des différents peuples de l’autre.

Alors c’est divertissant mais les intrigues de science-fiction sont assez nombreuses et complexes mais en cela elle est comme beaucoup de bandes dessinées d’aventures.

glamour janvier 2015

(4) Glamour de Janvier 2015:

– « Faut-il avoir peur des masculinistes? » Un focus sur un mouvement d’hommes qui se sentent en mauvaise posture après les changements de société post soixante huitarde.

– « J’ai honte de mon travail »: Le monde du travail ne correspond pas à ce à quoi on s’attend pendant ses études. Le magazine donne l’exemple d’artistes qui se retrouvent à faire des tâches mercantiles plutôt que de l' »arty ».

– » La rupture amicale »: le titre de cet article est semi-trompeur: y est donné l’exemple de célébrités s’entichant d’autres mais qui « change souvent ». D’où cette consommation vient-elle? Et choisit-on vraiment ses amis?

(Les pages mode de glamour me plaisent toujours autant).

cosmopolitan-janvier-2015

(5) Cosmopolitan de Janvier 2015:

– « Cocktails: la soirée Mad Men »: des idées pour en faire une.

– « L’effet Olivia »: une interview de la it girl du moment.

– « Des mots qui font du bien »: quand de simples mots peuvent permettre d’aller mieux et avancer.

 

– Mon opinion sur la saison 2 d’American Horror  Story et la saison 1 d’Herocorp.

american-horror-story saison 2

J’avais beaucoup aimé la première saison d’AHS et la deuxième est aussi bien voire meilleure que cette dernière. L’angoisse dû à l’asile et au tueur en série, l’emprise de l’église sur les pensionnaires, les intrigues paranormales… Le tout mené d’une main de maître avec des personnages attachants, mention spéciale à Jessica Lange que j’ai adoré en soeur Jude. Tellement de thèmes abordés, d’intrigues réussies rendant accro, avec une hâte de voir le prochaine épisode.

Pour vous résumer, une deuxième saison réussie grâce aux personnages très développés, aux intrigues multiples très intéressantes mêlant horreur et fantastique, des acteurs excellents.

herocorp saison 1

Herocorp est aussi une excellente surprise. On est dans un mélange d’absurde, de fantastique et d’humour. Les super-héros sont parodiés, le côté « entreprise » aussi et je rajouterai le décor naturel donne un petit charme en plus.

Les acteurs aussi sont bons, on est également scotché pour voir la suite.

Que dire de plus? Je vous la recommande vraiment pour ceux que ça intéresse.

N’oubliez pas d’aimer, commenter cet article ainsi que me faire partager vos découvertes culturelles.

perezhilton.com

Mes derniers articles ici, et mes dernières pages ici et .

Mon tumblr c’est par .

Ciao!

 

Publicités

17 commentaires sur « Dernières lectures et dernières séries vues »

  1. J’aime No Doubt et sa chanteuse.
    Je suis folle d’Henriette depuis mon adolescence; je me retrouvais pas mal en elle.
    En ce moment à l’affiche, je conseille « Souvenirs de Marnie », une jolie histoire dramatique, drôle et fantastique à la fois sur le sentiment d’abandon.
    Côté dvd : j’ai apprécié « The immigrant », qui propose une version plus sombre du rêve américain. J’ai moins aimé, sans le détester, « Naissance des pieuvres », une chronique crédible sur la fascination et l’adolescence.
    J’aime toujours « Glamour », et je trouve qu’Olivia Palermo est jolie et stylée.
    Je lis souvent « Historia », « Lire », « VSD » et « Rock & Folk ».

    Bonne semaine !!
    Bisous, Ondine

  2. Ah Karine Giebel, ça fait un moment qu’elle me tente celle-là !! 🙂
    Et pour AHS je suis d’accord avec toi, j’ai encore plus aimé la saison 2 que la 1, encore plus flippante et dérangeante, des acteurs au top… Par contre, la 3 avec les sorcières m’a déçue.

  3. C’est rigolo, si j’avais bien aimé la première saison de American Horror Stories, j’avoue avoir détesté la deuxième saison, dont j’ai trouvé le scénario trop facile. C’est d’ailleurs ce qui nous a aidé à aller jusqu’au bout avec Monsieur: on pariait sur le contenu du prochain épisode. On s’est pratiquement jamais trompés…

  4. gwen stefani c’était mieux avant je trouve que ses nouvelles chansons sont vraiment pas terrible !
    puis meme si je l’aime bien elle n’est pas tres bonne en live ! je prefere écouter ses chansons versions studio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s