Article 100% bouquins

ça c'est la vie :)
ça c’est la vie 🙂

Sommaire de cet article:

-Mes dernières lectures: Je suis un écrivain japonais de Dany Laferrière et Loup y es-tu? d’Henri Courtade.

Mes compagnons de voyage en train: 1)Muze Hors série: destins de femmes d’exception, 2)Tim Burton: catalogue de l’exposition à la Cinémathèque française, 3)Brigitte Bardot: les années d' »insouciance » à l’espace Landowski, 4)Dita Von Teese: l’art du glamour et du fétichisme, 5) Bande dessinée: La guerre des Sambre, Hugo et Iris 1 chapitre printemps 1830.

-Mes dernières lectures: Je suis un écrivain japonais de Dany Laferrière et Loup y es-tu? d’Henri Courtade.

Je-suis-un-ecrivain-japonais

Je suis un écrivain japonais est une relecture, je l’avais lu il y a de cela quelques années.

Dany Laferrière est un écrivain que j’aime beaucoup, capable d’écrire sur la vie dans ce qu’elle a de plus simple et de la rendre fantaisiste . Il décrit également bien les rencontres, les voyages.

Je vous explique: il décide d’écrire son dernier roman sous le titre « je suis un écrivain japonais ». Et c’est alors que l’ambassade du Japon souhaite le rencontrer, que des japonais veulent écrire sur lui etc… De son côté, il rencontre une chanteuse entourée de ses amies qui est japonaise et se produit sur une petite scène.

M. Laferrière n’est pas étranger à ce thème de groupe de filles, c’était le cas pour « Le goût des jeunes filles », il étudie leurs relations et les regarde discuter ensemble. Alors qu’il vit son quotidien d’écrivain, c’est à dire en lisant un poète japonais dans le métro, en prenant des bains, en traînant dans des petites scènes locales, l’une des jeunes femmes vient chez elle, fait l’amour avec lui et se suicide ensuite, évoquant dans sa lettre, un amour adolescent déçu.

Pour moi ce livre, c’est un peu comme de la Nouvelle Vague au cinéma: il y a de la fantaisie, en l’occurrence de la fantaisie littéraire, toutes ces aventures, ces souvenirs sont absolument intéressants et drôles, on rit beaucoup de ce goût pour faire exploser les cadres littéraires. J’aime également beaucoup cet image de l’écrivain flâneur et aimant la vie, on est pas dans de l’action ininterrompue. Il est aussi très cultivé, il cite le poète japonais Bâsho et essaie de faire réfléchir le lecteur sur des choses ou des mots quotidiens, cela aussi est très amusant.

Mais les défauts de ce livre sont que certaines scènes sont décousues et on a du mal à voir le rapport avec le reste du contexte (notamment quand il retrouve son ami de jeunesse, qui est jaloux et obsédé par lui). Les citations et réflexions sont parfois longues et difficiles à comprendre (en tout cas pour moi).

Du reste, j’ai adoré les anecdotes de ce livre, celle de Björk notamment et les japonais qui l’observent, histoire de savoir qui se prétend « écrivain japonais ». Et le plus comique dans l’histoire est qu’à la fin du livre, son roman n’a toujours pas été écrit.

Pour résumer, « Je suis un écrivain japonais » est plutôt un bon livre, que je vous conseille de lire surtout si vous avez besoin de vous poser et de réfléchir (j’espère que cela vous arrive parfois) et aussi pour vous faire rentrer dans l’oeuvre de Dany Laferrière.

Loup y es-tu

« Loup y es-tu » commence à faire son chemin sur les blogs.

J’ai beaucoup aimé ce livre qui relie réalité historique et contes de fées, fantastique et quotidien.

Pour vous résumer l’histoire, la belle-mère de Blanche-Neige, Marilyn dans l’histoire est à l’origine des problèmes politiques et historiques depuis des décennies, en particulier la seconde guerre mondiale et tout ce qui a suivi.

Les héroïnes de conte, Cendrillon, Blanche-neige, le Petit chaperon rouge et La belle au bois dormant ont été conservées pendant des siècles puis réveillées par une fée (Mélusine). Elles ont cette particularité de ne pas vieillir, ce qui, bien sûr, intéresse notre Marilyn.

Alors pour commencer, je vais reprendre les critiques que j’ai trouvé sur des blogs précédents (mea culpa au fait: oui Cendrillon danse beaucoup): la première est dans la superficialité des héroïnes qui , pour moi, relève surtout de l’époque où elles se réveillent mais aussi du fait que oui les héroïnes de contes de fées ne sont pas forcément fortes et indépendantes. Après je trouve Abe et Virginia ( Blanche Neige et le petit chaperon rouge) bien plus intéressantes que cela et je dois admettre que le livre n’aurait pas autant de force sans les crimes des deux autres princesses au début.

La seconde, je vais être aussi d’accord, vient du fait que je ne suis pas particulièrement fan des descriptions du livre, même si je reconnais la qualité d’écriture du roman, et qu’en cherchant bien il y a des incohérences dans le récit et la fin arrive trop vite (l’auteur dans son commentaire précise d’ailleurs qu’il ne pouvait pas écrire 100 pages de plus par rapport aux éditeurs). Mais pour moi, ce livre vaut le coup d’être lu pour plusieurs raisons:

1- il est passionnant et facile à lire, il y a beaucoup d’action, le loup et le traqueur y contribuent beaucoup.

2- j’ai beaucoup aimé les saisons 1 et 2 d’Once upon a time mais quelle ambition de rattacher l’histoire aux contes et d’en profiter pour critiquer la politique au passage grâce à ce biais là. Les passages concernant la 2nde guerre mondiale sont très intéressants je trouve.

3- les pièces du puzzle semées dans toute la première partie, sont recollées à la fin du livre, ce qui permet le suspense et une certaine cohérence au récit.

Pour résumer, lisez « Loup y es-tu » si vous avez envie de merveilleux, d’un peu sérieux et d’action et c’est tout. Il n’est pas parfait mais pour moi il sort du lot par rapport à ce qui fait en terme de contes.

1)Muze Hors série: destins de femmes d’exception, 2)Tim Burton: catalogue de l’exposition à la Cinémathèque française, 3)Brigitte Bardot: les années d' »insouciance » à l’espace Landowski, 4)Dita Von Teese: l’art du glamour et du fétichisme, 5) Bande dessinée: La guerre des Sambre, Hugo et Iris 1 chapitre printemps 1830.

Muze

1) C’est un ancien muse hors-série qui parle de nombreuses personnalités du monde de la littérature, du cinéma, de l’art: j’ai adoré les pages sur Marilyn Monroe, Frida Kahlo, Coco Chanel qui sont mes héroïnes mais aussi sur Georges Sand, Maria Callas et Simone de Beauvoir que je connaissais moins. Une revue à déguster, on ne lit que ce qui nous intéresse et on le reprend quand on en a envie.  Pour moi avoir des idoles et modèles est primordial.

Tim Burton

2) Je n’ai malheureusement pas pu voir l’exposition du Moma passé à la Cinémathèque mais je me suis acheté le catalogue d’exposition. Les oeuvres exposées sont très intéressantes, belles et fidèles à Burton. Quant aux textes qui accompagnent les photos, elles parlent de Tim Burton en lui-même et de son oeuvre en intégralité. Qu’est-ce que j’aimerai pouvoir voir ses premiers films! Tous ces films sont décryptés et mis en parallèle avec sa biographie . On parle aussi son style significatif, perçu comme une obsession certes dont on ne peut nier la cohérence.

Brigitte Bardot

3) Celle là, je l’ai vu par contre, il y a longtemps.  Le catalogue d’exposition ouvre plusieurs tiroirs: la Bardot chanteuse, actrice, le musée qui devait lui être attribué, une interview de cette dernière et enfin, comment elle a bouleversé les moeurs, la mode et le cinéma. Si vous aimez la Bardot culte, je vous le conseille.

Dita Von Teese

4) Un livre dont je ne cesse de parler dans ce blog tellement il m’a construite. Je me suis replongée dans l’histoire du burlesque, dans la défense de l’esthétisme et de l’érotisme dans l’art, le parti pris d’avoir un style et de se servir du passé pour créer une forme de modernité. Pour vous ouvrir l’esprit et apprendre, foncez!

guerredessambre01

5) Une bande-dessinée achetée aussi il y a un bail. Nous plongeons dans le 19e siècle, époque du taylorisme et du mariage bourgeois arrangé. Entre un mariage sans amour (et aussi sans bonheur), un jeune homme passionné d’histoire qui souhaite s’affranchir des questions d’argent et une histoire d’yeux sombres mystérieux. Il faudrait que je me procure la suite!

N’oubliez pas de commenter, aimer cet article, me faire partager vos découvertes culturelles.

Mon tumblr, c’est par ici:http://rp01989.tumblr.com/

Ciao!

la guerre des sambres

Publicités

13 commentaires sur « Article 100% bouquins »

  1. Il faut que je me décide à lire Denis Laferrière ! Dita Von Teese, je ne sais pas… et BBardot encore moins même si j’aime ce qu’elle a représenté pour le cinéma Français, la femme qu’elle est devenue (hormis son combat pour les animaux) ne me plaît pas du tout… Mais il en faut pour tous les goûts ! 😉

    1. Je te conseille « Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer » de Dany Laferrière. Pour ce qui est de BB, c’est sa légende, pas celle qu’elle est devenue qui est célébrée dans ce catalogue d’expositions et Dita Von Teese, eh bien elle parle à certaines personnes et pas à d’autres. 🙂

  2. Le livre de Dita , on est obliger d’en parler. Notre livre culte !
    Pour ce qui est de celui de Tim Burton , il faudrait que je me les procure je n’ai que  » La triste fin du petit Enfant Huître ‘ .
    Loup y es-tu donne aussi vraiment envie et j’aime beaucoup la couverture.

  3. Je suis une grande lectrice de Muze, j’aime autant l’ancienne version mensuelle que la nouvelle, trimestrielle. Je trouve qu’il s’agit du magazine contemporain le plus intéressant… ça change de la presse féminine classique ! Sinon tu me donnes envie de lire les catalogues des expos sur Burton et Bardot. J’ai toujours aimé les catalogues d’expos, car à vrai dire, je n’ai pas très souvent l’occasion d’aller les voir en vrai quand elles se tiennent à Paris.

  4. Effectivement, Muze est une revue féminine à part, qui ne prend pas les lectrices pour des idiotes uniquement préoccupées par leur maquillage.
    Je crois que je n’avais pas accroché à « La guerre des Sambre » et « Loup, y’es-tu ? » m’intéresse particulièrement.
    Si tu aimes les faits divers, je te conseille en dvd le documentaire « West of Memphis » qui retrace une horrible affaire d’injustice aux USA.
    Côté mode, je te conseille le site de Chantal Thomass qui propose de la lingerie, des parfums, etc…
    Côté romans, je suis plongée dans « Expiation » de Ian McEwan, une belle histoire.
    Bon week-end !

    1. Merci à toi, désolée de t’avoir envoyé deux fois le lien de l’article. J’ai eu le parfum Chantal Thomass, le problème est que la lingerie est assez chère :x.
      Je note toutes tes recommandations. Bisous et bon week-end!

  5. Il faut absolument que je me dégote ce Loup y es tu croisé il y a quelques temps sur le blog de Maedrhos qui en livrant sa critique avait eu la chance de voir l’écrivain lui même défendre son livre 😉
    Bon dimanche 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s