Le cinéma muet

Pas une grande comédienne mais sublime sur certaines photos, faut l'avouer

Pas une grande comédienne mais sublime sur certaines photos, faut l’avouer.

Je me suis intéressée au cinéma muet lorsque je suis devenue fan des années 20.

Très vite, je me suis rendue compte que regarder un film muet pouvait s’avérer à la fois très difficiles mais aussi très esthétique donc fait pour moi.

Le cinématographe a été popularisé par les frères Lumière à la fin du 19e siècle. Le cinéaste Georges Méliès, a, quant à lui mis en place les premiers trucages du cinéma. Pour résumer, les frères Lumière réalisaient plutôt des documentaires, Méliès créait des œuvres de fiction basées sur l’imagination.

Au départ, le cinématographe était une attraction pour les foires et les films ne furent considérés comme œuvres d’art que bien plus tard, il s’agissait d’une forme de divertissement populaire. D’ailleurs, jusqu’à ce qu’arrive la télévision, les spectateurs venaient parfois dans les salles de cinéma pour regarder les informations ou juste pour voir ce qu’il y avait.

L’art de jouer connut en réalité deux transformations entre le début du 20e siècle et les années 30: le passage du théâtre au cinéma muet puis celui du cinéma muet au parlant. Une partie des acteurs de théâtre passa sur les écrans: n’ayant pas le son (d’où ce que je disais dans la difficulté de voir un film muet), la technique de jeu se base sur les expressions et les gestes, ce qui au contraire, rebuta une autre partie de la profession des acteurs (Bette Davis détestait le muet notamment) . En effet, un acteur du muet est obligé de se servir de son corps, de ses mimiques, de ses expressions de visage pour faire passer ses émotions, ce qui conduisait parfois à la caricature. Ce fut d’ailleurs un scandale lorsque la jeune Louise Brooks arriva avec son jeu naturel dans « Loulou » de Pabst car elle était en complète contradiction avec le jeu du muet.

Les acteurs, qui bougeaient les lèvres, donnant l’impression de parler, pouvait dire tout et n’importe quoi en réalité. Dans un documentaire/ making-off du film » L’argent » de Marcel L’herbier, il est expliqué que certains comédiens s’amusaient à s’insulter et à se balancer des vacheries. L’absence de son avait aussi l’avantage de permettre à plusieurs nationalités de jouer ensemble sur un même film sans la barrière de la langue.

Par contre, à la place du son, une musique se jouait dans la salle pendant le film, via un ou plusieurs instruments.

Les acteurs du muet, à cause du noir et blanc et de la qualité d’image, d’époque, étaient souvent très maquillés, que ce soit les hommes ou les femmes, car sinon on ne les voyait pas assez à l’écran. Ce genre de maquillage pouvait donner un certain charme aux films de cette époque, tout comme cette absence de son qui donne une lenteur à l’action et il faut plus d’énergie pour garder son attention sur l’image.

MONTE-CRISTO
Image extraite du film « Monte Cristo »

Le cinéma muet était florissant autant en Amérique du Nord qu’en Europe: le cinéma allemand donnant un genre cinématographique nommé l’expressionnisme allemand basé sur une imagerie et une action sombre, mélange d’imaginaire et courant intellectuel de l’époque telle la psychanalyse. Murnau, Fritz Lang entre autres étaient connus pour ce genre là. Le cinéma russe , qui ,malheureusement, fut vite rattrapé par la propagande, fonctionnait bien à l’époque du cinéma sans son. En France, on s’est mis à adapter de nombreuses œuvres littéraires du 19e siècle comme Monte Cristo, NanaJean Renoir débuta par le muet et mis en scène sa femme de l’époque: Catherine Hessling. Quant au cinéma américain, il créa ses stars de toutes pièces: Theda Bara la sauvage, Clara Bow la scandaleuse, Rudolph Valentino la beauté suave…. Les acteurs du muet américain faisaient tellement rêver qu’ils possédaient d’immenses demeures, épousaient des princes. La première association d’acteur fut crée en même temps que les premiers grands studios de cinéma.

Après cette maigre présentation, je vous laisse quelques liens et références, j’espère avoir réussi à rentrer dans le monde étrange et exotique du cinéma muet…..

Films muets vus

1) L’enfer d’ Adolfo Padovan 3 étoiles sur 4

2) Arènes sanglantes de Fred Niblo  3 étoiles sur 4

3) La dame de pique de Yakov Protazanov 3 étoiles sur 4

4) La revue des revues de Joe Francis 2 étoiles 1/2 sur 4

A travers l'orage
Affiche du film « A travers l’orage »

5) A travers l’orage de D.W. Griffith 2 étoiles sur 4

6) Monte Cristo d’Henri Fescourt 3 étoiles sur 4

7) La sorcellerie à travers les âges de Benjamin Christensen 3 étoiles sur 4

8) My Lady of Whims de Dallas Fitzgerald 2 étoiles sur 4

9) Cadet d’eau douce de Buster Keaton 2,5 étoiles sur 4

10) The unchastened woman de James Young 4 étoiles sur 4

11) Une fille dans chaque port d’Howard Hawks 3,5 étoiles sur 4

12) A chacun sa vie de Marshall Neilan 2 étoiles sur 4

13) Les mendiants de la vie de William A. Wellman 4 étoiles sur 4

14) Maris aveugles d’Eric Von Stroheim 3 étoiles sur 4

folies de femmes
Image extraite du film « Folies de femmes »

15) Folies de femmes d’Eric Von Stroheim 3 étoiles sur 4

16) Camille de Ray C. Smallwood 3 étoiles sur 4

17) La petite marchande d’allumettes de Jean Renoir 4 étoiles sur 4

18) Nana de Jean Renoir 4 étoiles sur 4

19) Sur un air de charleston de Jean Renoir 4 étoiles sur 4

20) Le journal d’une fille perdue de Georg Wilhelm Pabst 3 étoiles sur 4

21) Loulou de Georg Wilhelm Pabst 4 étoiles sur 4

22) Tartuffe de Friedrich Wilhelm Murnau 4 étoiles sur 4

23) Tabou de Friedrich Wilhelm Murnau 3 étoiles sur 4

24) Le voyage dans la lune de Georges Méliès 4 étoiles sur 4

barbe bleue
Gif extrait du film « Barbe bleue »

25) Barbe-bleue de Georges Méliès 3 étoiles sur 4

26) Dr Mabuse, le joueur de Fritz Lang 3 étoiles sur 4

27) Metropolis de Fritz Lang 4 étoiles sur 4

28) L’argent de Marcel L’Herbier 4 étoiles sur 4

29) L’inhumaine de Marcel L’Herbier 3 étoiles sur 4

30) L’atlantide de Jacques Feyder 4 étoiles sur 4

31) Les vampires de Louis Feuillade ( 10 épisodes) 3 étoiles sur 4

32) La passion de Jeanne d’Arc de Carl Theodore Dreyer 2,5 étoiles sur 4

33) Les révoltés de Tod Browning 2,5 étoiles sur 4

Affiche du film "Au bonheur des dames"
Affiche du film « Au bonheur des dames »

34) Au bonheur des dames de Julien Duvivier 4 étoiles sur 4

 

Quelques fiches acteurs/actrices (je remercie Jssica d’ailleurs pour ses liens):

Dita Parlo (vue dans Au bonheur des dames):

http://jssica.skyrock.com/2982666243-Dita-Parlo.html

L'actrice Brigitte Helm
L’actrice Brigitte Helm

Brigitte Helm (vue dans Metropolis et L’argent):

http://jssica.skyrock.com/2945719021-Brigitte-Helm.html

Eric Von Stroheim (vu dans Maris Aveugles et Folies de femmes qu’il a lui même réalisé):

http://jssica.skyrock.com/3050825971-Erich-Von-Stroheim.html

George Méliés (vu principalement dans Barbe Bleue et Le voyage dans la lune qui sont ses réalisations):

http://jssica.skyrock.com/2989736557-George-Melies.html

Georgette Leblanc (vue dans L’inhumaine):

http://jssica.skyrock.com/3207844757-Georgette-Leblanc.html

Jean Angelo (vu dans Montechristo, L’atlantide et Nana):

http://jssica.skyrock.com/3207846503-Jean-Angelo.html

L'acteur Lon Chaney
L’acteur Lon Chaney

Lon Chaney (vu dans Les révoltés):

http://jssica.skyrock.com/2989909943-Lon-Chaney.html

Louise Brooks (vue dans Loulou, Journal d’une fille perdue, Une fille dans chaque port, Les mendiants de la vie):

http://jssica.skyrock.com/tags/aPqJqTtfISN-Louise-Brooks.html

Mary Pickford (vue dans A chacun sa vie):

http://jssica.skyrock.com/2134442257-Mary-Pickford.html

Musidora (vue dans la série de films Les vampires):

http://jssica.skyrock.com/2956536869-Musidora-1889-1957.html

Rudolph Valentino (vu dans Camille et Arènes sanglantes):

http://jssica.skyrock.com/2264410347-Rudolph-Valentino-1895-1926.html

N’oubliez pas de commenter cet article (le précédent Sex and the bureau aussi) et de me faire part de vos découvertes culturelles!

Bisous!

Publicités

11 commentaires sur « Le cinéma muet »

  1. Je ne raffole pas du muet, même si j’ai aimé le « Frankenstein » de 1931 !
    Merci pour cet artcile instructif !

  2. J’aime aussi énormément l’esthétique des années 20. Les femmes sont si belles…
    C’est d’ailleurs grâce aux films que j’ai découvert le lindy hop, une danse en couple proche du charleston, que je pratique maintenant. Il y a par contre de nombreux titres dans ta liste que je n’ai pas vus. Il faut que je comble cette lacune, au plus vite!

  3. J’aurai moi même du mal à dresser une liste de mes films muets préférés, à l’instant me viennent en tête Loulou, Metropolis, Le cabinet du Dr Caligari … mais il y en a bien d’autres que j’aime, notamment du côté du cinéma soviétique et d’Eiseinstein

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s