Une promesse (texte avec playlist musicale)

Peignons les roses en rouge. La rose de la belle à la bête Clin d'oeil à Asphodèle
Peignons les roses en rouge.
La rose de la belle à la bête
Clin d’oeil à Asphodèle

Le matin se lève.

Aujourd’hui c’est le départ donc il n’est pas question de penser au travail ou aux corvées.

Le lever se fait avec un délicieux petit déjeuner composé de tartines de confiture d’abricots, de lait et de rose, étant incapable de choisir entre les trois et d’un délicieux thé au jasmin.

 

confiture-lait1

Après le petit déjeuner dans lequel les discussions et les rires sont de mise, je me dirige vers un ordinateur afin de regarder un film.

Je me retrouve en l’héroïne, je vis sa vie intensifiée comme ça peut l’être parfois au cinéma.

Une fois cette identification terminée, je me recouvre de savon parfumé et d’eau monstrueusement chaude comme je la préfère.

En réfléchissant à ces instants, je me dis que personne ne peut me les enlever.

ça donne envie de se foutre de tous les problèmes que l’on a avec les autres êtres humains, de se foutre du monde dans lequel on vit, ne ce serait-ce que pour un instant.

Exister pour soi et rien que pour soi par moments, ça semble primordial.

Et se dire de le refaire le plus souvent possible.

jane russell

Lire la suite de « Une promesse (texte avec playlist musicale) »

Publicités

Le cinéma français

miranda kerr look printanier
Rien à voir avec le cinéma français. Juste parce que j’aime ce look

Le cinéma français est assez mal mené dans les opinions: pas assez de moyens pour faire du « rêve » ou de l’action, un cinéma trop mou.

Même pour le cinéma classique, on a tendance à préférer le cinéma dans lequel joue nos stars glamour Audrey Hepburn et Marilyn Monroe.

Pour tout vous dire, j’aurai tendance à souscrire à ce qu’on reproche au cinéma français ancien et récent.

Mais je ne peux m’empêcher de vouloir défendre notre cinéma hexagonal, qui sait raconter de grandes passions (provenant ou non de la littérature), créer du suspense ou des enquêtes policières, écrire de bonnes comédies, parler de sujets sérieux ou faire réfléchir.

 

1)Liste de films français appréciés voire adorés qui m’ont marqué (par réalisateurs et par décennies)

2) Photos d’icônes du cinéma français

3) Futurs défis cinéma

 

Lire la suite de « Le cinéma français »

Gatsby le magnifique et autres

Couple années 20

Sommaire

-Gatsby le magnifique

– Saison 1 d’Once upon a time

-Mes icônes de cinéma

Mes projets 

-Les petits bonheurs de l’hiver (et du printemps)

 

(Regardez les passages qui vous intéressent , commentez cet article , « aimez-le » et n’oubliez pas de me parler de vos découvertes culturelles)

Lire la suite de « Gatsby le magnifique et autres »

Si je devais être…

 

Un personnage féminin de films:

(J’en liste  au hasard 30, ce n’est pas un classement)

mariage-de-mon-meilleur ami

1-Julianne « Jules » Potter dans « Le mariage de mon meilleur ami » de PJ Hogan, jouée par Julia Roberts.

2- Jo dans « Nymphomaniac » de Lars Von Trier, jouée par Charlotte Gainsbourg.

3-Alice Keane dans « L’ange des maudits » de Fritz Lang, jouée par Marlene Dietrich.

4-Roxy Hart dans « Chicago » de Rob Marshall, jouée par Renee Zelwegger.

5-Carolina dans « Desperado » de Robert Rodriguez, jouée par Salma Hayek.

6-Camille Bliss dans « Une belle fille comme moi » de François Truffaut, jouée par Bernadette Lafont.

7-Juliette Hardy dans « Et dieu créa la femme » de Roger Vadim, jouée par Brigitte Bardot.

8-Nadia dans « Comme la lune » de Joel Seria , jouée par Sophie Daumier.

9- Pauline dans « Pauline détective » de Marc Fitoussi, jouée par Sandrine Kiberlain.

Planète terreur

10-Cherry Darling dans « Planète terreur » de Robert Rodriguez, jouée par Rose Mc Gowan.

11-Irène dans « Hors de prix » de Pierre Salvadori, jouée par Audrey Tautou.

12-Catherine Tramell dans « Basic Instinct » de Paul Verhoven, jouée par Sharon Stone.

13-Elizabeth Halsey dans « Bad teacher » de Jake Kasdan, jouée par Cameron Diaz.

14-Rita dans « Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages » de Michel Audiard, jouée par Marlène Jobert.

15-Rita Marlowe dans « La blonde explosive » de Frank Tashlin, jouée par Jayne Mansfield.

16-Ruby Carter dans « Ce n’est pas un péché » de Leo Mc Carey, jouée par Mae West.

17- Holly Golightly dans « Diamants sur canapés » de Blake Edwards , jouée par Audrey Hepburn.

18-La fille dans « Sept ans de réflexion » de Billy Wilder, jouée par Marilyn Monroe.

19-Wanda Woodward dans « Cry Baby » de John Waters, jouée par Traci Lords.

Lire la suite de « Si je devais être… »

Golden Boy Tomes 1 et 2 de Tatsuya Egawa

Le couple de séries, qui, en ce moment, me touche.
Le couple de séries, qui, en ce moment, me touche.

 

Je vais écrire un article qui sera peu commenté car il ne parle que d’un seul sujet: deux tomes d’une série de mangas.

Car hormis la première saison d’Once upon a time que je suis en train de visionner (et j’en suis archi fan!), je n’ai pas grand chose à raconter que ce soit culturellement parlant ou dans ma vie de jeune femme.

Je vais sans doute faire un prochain article musique.

golden-boy-manga-couverture

 

goldenboy2_super

 

Le premier tome de Golden Boy s’intitule « Sous la tentation de la vierge » et le second tome « Kin et Kon ».

De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une série de mangas qui en théorie, s’adresse aux jeunes adolescents masculins, de par son aspect instructif mais aussi parce que les jeunes femmes sont quelque peu dévêtues.

C’est l’histoire d’un jeune homme prénommé Kintaro, qui à 25 ans, choisit de stopper ses études de droit afin d’apprendre la vie.

Il enchaîne ainsi boulots sur boulots et voyage dans son pays.

Chaque chapitre raconte une aventure différente que vit son personnage principal.

Le tome 2 choisit de consacrer ses cinq premiers chapitres à une même aventure et c’est en cela qu’il se différencie du tome 1, mis à part que l’on sent que Kintaro est moins naïf et plus expérimenté.

Lire la suite de « Golden Boy Tomes 1 et 2 de Tatsuya Egawa »

L’amour, la vérité et les expositions

Un futur voyage... Les voyages forment la jeunesse dit-on
Un futur voyage… Les voyages forment la jeunesse dit-on

Le but de ce blog est d’essayer d’aborder des questions profondes en conservant une certaine légèreté (les plaisirs coupables relevant de cette légèreté).

Cet article traite de trois sujets: l’amour, la vérité et les expositions.

beverly hills
Le retour de Beverly Hills

Je suis fan de soap-opéras, de séries pour adolescents bonnes ou mauvaises, j’en connais tous les codes. Mais en plus de cette vie par procuration qu’elles apportent, c’est l’amour et les sentiments qui sont mis en question. Les personnages se battent pour avoir le grand amour, des amants ou maîtresses, conserver leurs amitiés ou leur famille. En dehors de tout jugement moral, la recherche d’amour est un sentiment positif. Et cela fait énormément de bien face à un monde (ou du moins un pays) qui semble en perdition.

onpc
Une émission que j’adore: On n’est pas couché

Ensuite, je peux, parallèlement à ces visions d’amour et de gravité relative, me consacrer à cette recherche de vérité, se trouver soi-même, donner un sens à sa vie, chercher une certaine sincérité dans des choses à la fois simples et profondes. Une discussion avec un ami plus âgé, l’appui de la psychanalyse et d’une thérapie, les essais de sociologie et les restes de cours de cette discipline, les émissions culturelles et politiques. De quoi cogiter pendant des heures, alimenter les sujets de discussion. La vie apportera le reste des réponses.

Lire la suite de « L’amour, la vérité et les expositions »

Thérèse Desqueyroux et autres

Ma prochaine relecture
Ma prochaine relecture

Sommaire de l’article:

– Ma dernière lecture: « Thérèse Desqueyroux » de François Mauriac

– Mes derniers films vus: « Le mariage de mon meilleur ami » de P.J. Hogan, « 300 » de Zack Snyder, « The grand budapest hotel » de Wes Anderson

– Point sur les albums et quelques titres

– Carole Dechantre et son cancer de la peau

Lire la suite de « Thérèse Desqueyroux et autres »

Mes gestes beauté (attention article 100% superficiel assumé)

pinceau rouge à lèvres

1- L’utilisation d’un pinceau pour se mettre du rouge à lèvres.

escarpins mi-saisons
Exemple d’escarpins mi-saison de la marque Bata

2- L’achat d’ une paire de chaussures tous les deux mois.

loreal-le-vernis-fatal-404-scarlet-vamp-600x448
Vernis rouge de la marque L’oréal
kiko vernis violet
Vernis violet de la marque Kiko
Ce n'est évidemment pas moi qui l'ait fait sur cette photo. J'aimerai bien arriver à ce résultat.
Ce n’est évidemment pas moi qui l’ait fait sur cette photo. J’aimerai bien arriver à ce résultat.

3- Ma version de la french manucure: du vernis pailleté gris avec du vernis blanc. En dehors de ma couleur préférée de vernis: le rouge, je porte du vernis violet, du bleu foncé et du blanc.

Lire la suite de « Mes gestes beauté (attention article 100% superficiel assumé) »

Le cinéma muet

Pas une grande comédienne mais sublime sur certaines photos, faut l'avouer

Pas une grande comédienne mais sublime sur certaines photos, faut l’avouer.

Je me suis intéressée au cinéma muet lorsque je suis devenue fan des années 20.

Très vite, je me suis rendue compte que regarder un film muet pouvait s’avérer à la fois très difficiles mais aussi très esthétique donc fait pour moi.

Le cinématographe a été popularisé par les frères Lumière à la fin du 19e siècle. Le cinéaste Georges Méliès, a, quant à lui mis en place les premiers trucages du cinéma. Pour résumer, les frères Lumière réalisaient plutôt des documentaires, Méliès créait des œuvres de fiction basées sur l’imagination.

Au départ, le cinématographe était une attraction pour les foires et les films ne furent considérés comme œuvres d’art que bien plus tard, il s’agissait d’une forme de divertissement populaire. D’ailleurs, jusqu’à ce qu’arrive la télévision, les spectateurs venaient parfois dans les salles de cinéma pour regarder les informations ou juste pour voir ce qu’il y avait.

Lire la suite de « Le cinéma muet »

Sex and the bureau et autres

Sommaire de l’article (à vous de tout lire ou d’aller voir les parties de l’article qui vous intéresse):

Produit de beauté du moment

– Petits messages 

– Sex and the bureau (Ma dernière lecture)

– Mes transitions vers mes prochains articles: le documentaire « God save my shoes » et « L’enfer » d’Adolfo Padovan.

– Mes plaisirs coupables cinématographiques.

– Quelques titres de musique.

– La saison 2 de Body of Proof.

– Tag des bavardes, bonheurs de l’hiver.

Lire la suite de « Sex and the bureau et autres »