En attendant ma propre création… la culture

années folles

Je voulais au départ écrire une fiction autour des années 20. Et je la ferai très bientôt.

Je suis très heureuse car j’ai la sensation que les années 20 et 30 font également parti des décennies dont on parle dans la culture pop: il existe des cartes postales de flapper, il y a eu ensuite évidemment « Gatsby le magnifique «  au cinéma et l’on peut trouver des déguisements d’homme ou de femme des années 20. C’est sans doute dû au retour de l’esthétique vintage en général dans la décoration et  la mode.

Alors que je m’apprêtais à me lancer dans la création, de nouveaux évènements culturels sont arrivés.

Cinéma:

– Mes critiques cinéma en tant que telles concernent  « Shaun of the dead » d’Edgard Wright et « Iron Man 3″ de Shane Black.

Commençons par « Shaun of the dead », j’ai trouvé le film extrêmement réussi dans le sens où il reprend les codes du genre du film de zombie ( la survie surtout ) et quelques éléments faisant parti de la trilogie Cornetto (le bar, l’intrigue sociale de départ). Malheureusement, je ne l’ai pas trouvé aussi drôle que « Le dernier pub avant la fin du monde » notamment par son histoire de début que j’ai trouvé un peu longuette.

Mais ma déception fut plus grande concernant « Iron Man 3 ». Je sais bien, c’est un blockbuster, donc j’aurai du m’ y attendre. Très honnêtement, Iron Man est sans aucun doute le super-héros le plus intéressant et le plus en rapport avec la réalité actuelle que je connaisse. Son évolution et ses relations humaines au début et à la fin du film m’ont vraiment intéressé. Le reste, un scénario complexe avec une surenchère de scènes d’actions qui m’ont paru plus ennuyeuses et inutiles qu’autre chose. Décidément, je devrai me méfier des films d’actions à gros budget (c’était déjà le cas avec « Red 2 »).

– Je reprends mon idées de notes de films sur un autre thème:

Liste de films d’auteurs et de classiques avec mes notes (1ère partie)

1) Sur l’avenue de Roy Del Ruth 2,5/5

2) 9 mois ferme d’Albert Dupontel 3,5/5

3) La chinoise de Jean-Luc Godard 4/5

Arenes-sanglantes

4) Arènes sanglantes de Fred Niblo 4,5/5

5) Une nuit à Rio d’Irving Cummings 2,5/5

6) Jeune et jolie de François Ozon 3/5

7) Un tramway nommé désir d’Elia Kazan 4/5

8) Une belle fille comme moi de François Truffaut 5/5

9) Hamlet de Kenneth Branagh 3/5

10) Goodbye Morocco de Nadir Moknèche 3,5/5

11) Les aventures de Robin des bois de Michael Curtiz 4,5/5

12) The bling ring de Sofia Coppola 3/5

13) Nid d’amour de Joseph Newman 4/5

14) Les deux anglaises et le continent de François Truffaut 4/5

15) To Rome with love de Woody Allen 3/5

16) La dame de Shangaï d’Orson Welles  3,5/5

17) Mademoiselle Ange de Géza von Radványi 3,5/5

18) La famille Tenenbaum de Wes Anderson 3/5

19) Lady Vegas, mémoires d’une joueuse de Stephen Frears 4/5

20) Rendez- moi ma femme d’Harmon Jones 3,5/5

21) Et dieu créa la femme de Roger Vadim 5/5

22) Soyez sympa rembobinez de Michel Gondry 4/5

23) Les enragés de la moto de Russ Meyer 4/5

24) Mon petit poussin chéri d’Edward F. Cline 3,5/5

25) Les bien-aimés de Christophe Honoré 2,5/5

26) Hitchcock de Sacha Gervasi 3,5/5

27) L’ours et la poupée de Michel Deville 3/5

28) Rhum express de Bruce Robinson 4/5

29) Le port de l’angoisse d’Howard Hawks 4/5

30) Perceval le gallois d’Eric Rohmer 1/5

31) La dame de pique  de Yakov Protazanov 3/5

32) Sur les ailes de la danse de Georges Stevens 2/5

33) Sale temps pour les mouches de Guy Lefranc 2/5

34) Un jour à New-York de Stanley Donen 2/5

35) Deux ou trois choses que je sais d’elle de Jean-Luc Godard 2/5

36) Comment voler un million de dollars de William Wyler 5/5

37) Populaire de Regis Roinsard 3,5/5

38) Les passagers de la nuit de Delmer Davies 3,5/5

télégaucho

39) Télégaucho de Michel Leclerc 3/5

40) Domicile conjugal de François Truffaut 4/5

41) Embrasse-la pour moi de Stanley Donen 4/5

42) La revue des revues de Joe Francis 2,5/5

43) Les 7 voleurs de Chicago de Gordon Douglas 3/5

44) A travers l’orage de D.W.Griffith 2,5/5

45) L’important c’est d’aimer d’Andrzej Żuławski 3/5

46) Je reste de Diane Kurys 3/5

47) Vixen de Russ Meyer 2/5

48) Comme la lune de Joel Seria 5/5

49) Dans la maison de François Ozon 4,5/5

50) Les invités de mon père d’Anne Le Ny

51) Ne nous fâchons pas de Georges Lautner 4/5

52) Gangs of New York de Martin Scorsese 5/5

53) Le mouton enragé de Michel Deville 4,5/5

54) Montecristo d’Henri Fescourt 4,5/5

55) Madame du Barry de Christian Jaque 3,5/5

56) Gypsy Venus de Broadway de Melvyn Leroy 2/5

57) Hell de Bruno Chiche 2,5/5

58) Un Yankee dans la RAF d’Henry King 2,5/5

59) La blonde platine de Frank Capra 3/5

60) En effeuillant la marguerite de Marc Allégret 3/5

61) Pas sur la bouche d’Alain Resnais 5/5

62) Les désaxés de John Huston 3/5

63) The Harvey Girls de George Sydney 3/5

64) Made in USA de Jean-Luc Godard 3/5

65) Good news de Charles Walters 4/5

66) Une fine mouche de Jack Conway  3/5

67) My week with Marilyn de Simon Curtis 3,5/5

68) Don Juan 73 de Roger Vadim 2,5/5

69) Je ne suis pas un ange de Weasley Ruggles 4/5

70) Le grand Ziegfield de Robert Z Leonard 3/5

71) Mariage royal de Stanley Donen 2/5

Les Sept Femmes de Barberousse

72) Les Sept femmes de Barberousse de Stanley Donen 3/5

73) Parade de printemps de Charles Walters 2,5/5

74) Le bal des sirènes de Georges Sydney 2/5

75) Tous en scène de Vincente Minnelli 3,5/5

76) Un américain à Paris de Vincente Minnelli 3/5

77) Le chant du Missouri de Vincente Minnelli 3/5

78)  Doute de John Patrick Shenley 1/5

79) Les noces rebelles de Sam Mendès 2/5

80) My name is Hallam Foe de David Mc Kenzie 2,5/5

81) Sagan de Diane Kurys 3/5

82) Ensemble c’est tout de Claude Berri 3/5

83) Polisse de Maiwenn 5/5

84) The artist de Michel Hazanavicius 5/5

85) Nous irons à Montecarlo de Jean Boyer 3,5/5

86) Le prince et la danseuse de Laurence Olivier 4,5/5

87) Lost in translation de Sofia Coppola 3/5

88) L’ivresse du pouvoir de Claude Chabrol 2/5

89) Sans queue ni tête de Jeanne Labrune 2/5

90) Maudite aphrodite de Woody Allen 3,5/5

91) 99 Francs de Jan Kounen 4,5/5

92) Larry Flint de Milos Forman 4/5

93) Victor, Victoria de Blake Edwards 4/5

94) Assurance sur la mort de Billy Wilder 3,5/5

95) My Lady of Whims de Dallas Fitzgerald 2/5

96) Cadet d’eau douce de Buster Keaton 2/5

97) The unchastened woman de James Young 3,5/5

98) L’enfant sauvage de François Truffaut 4/5

99) Une fille dans chaque port d’Howard Hawks  4/5

100) Sweet Charity de Bob Fosse 3/5

101) Garde à vue de Claude Berri 4/5

102)  Traquenard de Nicholas Ray 3,5/5

103) Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages de Michel Audiard 5/5

104) Match d’amour de Busby Berkley 2,5/5

105) La blonde explosive de Frank Tashlin 5/5

106) La raccommodeuse de filets de D.W. Griffith 5/5

107) A chacun sa vie de Marshall Neilan 2,5/5

108) Ziegfield Follies de Vincente Minnelli 3/5

109) L’amour vient en dansant de Sydney Lanfield 2,5/5

110) La Du Barry était une dame de Roy Del Ruth 3/5

111) Ce n’est pas un péché de Leo Mc Carey 4/5

112) Sous le ciel d’Argentine d’Irving Cummings 3/5

113) Tournée de Mathieu Almaric 3,5/5

eros + massacre

114) Eros+ Massacre de Kiju Yoshida 3,5/5

115) Vacances romaines de William Wyler 4,5/5

Littérature:

le-chateau-de-pictordu

Et hop, mon 2/6 du défi littéraire s’est réalisé. Mon deuxième livre s’appelle « Le château de Pictordu » de Georges Sand, célèbre écrivain français.

Il y a plusieurs choses à dire sur ce conte:

1) il est intéressant par sa psychologie, c’est l’histoire d’une petite fille dont les ambitions sont empêchées par son père et qui va trouver un moyen de s’échapper par son imaginaire et y retrouver le visage de sa défunte mère.

2) ce n’est pas vraiment fantastique, c’est cette petite fille qui laisse explorer son imaginaire au travers d’un ancien château abandonné par des nobles ruinés n’ayant pas les moyens de le retaper. C’est en fin de compte, plus une réflexion sur l’éducation des femmes et sur une certaine beauté de l’art ancien (antique) et un mauvais goût de l’art nouveau.

Mon avis personnel est que c’est un joli conte mais qu’effectivement,il s’adresse plus aux enfants qu’aux adultes par sa morale et façon de voir les choses très 19e siècle. Par contre, je pense qu’un adulte peut quand même l’apprécier, que ce soit pour ce soupçon fantastique ou la psychologie du personnage principal.

Exposition:

Joseph-Cornell

« Joseph Cornell et les surréalistes à New York: Dali, Duchamp, Man Ray »

Joseph Cornell est un artiste qui a très bien connu les surréalistes des années 30, il a même eu une étroite collaboration avec Marcel Duchamp. La spécialité de J.C. était de faire des boîtes plus ou moins colorées dans lesquelles il rangeait des objets ou des morceaux d’objets. Il y avait cette fascination pour les objets, les jouets et pour la science qui caractérisait les surréalistes. L’exposition en plus de montrer les créations artistiques de ce monsieur, à mi-chemin entre artistanat et  valeur artistique, montre au début le travail photographique de Man Ray notamment sur les portraits des différents artistes surréalistes, la peinture de Dali et d’autres ensuite, puis les objets-mouvants, le collage et le cinéma sur lequel Cornell a aussi travaillé. Ce dernier a également travaillé avec des dessinateurs d’affiches de ballets dans une période qu’on appelle le « néo-romantisme ».

J’ai trouvé cette exposition extrêmement réussie , réunissant les plus jolis œuvres de cette période là, qui était aussi marquée par les « ready made » pas toujours très « beaux ». En plus d’être esthétique, elle a également une valeur documentaire, on perçoit quels étaient les intérêts et les préoccupations artistiques de l’époque.

A voir!

Documentaires:

Sex_in_the_comix

« Sex in the comix » (Arte)

La bande dessinée érotique dans ses différents artistes contemporains, dans son histoire ( qui a traversé des revendications telles que le féminisme). Un documentaire très intéressant mais j’aurai peut être aimé un côté un peu plus léger et une réflexion esthétique, qu’il parle aussi de Crépax et de Forest comme auteurs.

« Sous les jupons de l’histoire » (Chérie 25)

Je vous recommande cette série sur les reines de France en 10 documentaires (j’avais déjà évoqué un numéro dans un précédent article). Le château et la journée d’une reine sont évoqués, ainsi que son style, sa relation avec le roi, la cuisine servie à sa table.

Deux petites précautions: si vous êtes allergiques aux rubriques mode et beauté, vous pouvez passer à la rubrique suivante et en plus d’être diffusées le mercredi soir, les deux numéros ne restent en replay qu’une semaine après leur diffusion. Il reste  4 numéros qui doivent être diffusés. J’aime beaucoup la prestation de Christine Bravo et celle de ses experts.

Voilà, le panorama est dressé! J’espère que cet article vous a plu et appris des choses. La prochaine fois, promis, je fais cette fiction rétro.

A très vite!

 

 

Publicités

7 commentaires sur « En attendant ma propre création… la culture »

  1. J’aimerais regarder « Sous les Jupons de l’histoire » !
    Je comprends la note que tu as donné au film « Les Noces Rebelles » !
    Dernièrement, j’ai été déçue par « Les adieux à la reine », « La vie d’Adèle » et par « Les Bronzés 3 » !

  2. Shaun of the dead ma bien fait rire. Et en ce qui concerne Iron man 3, rien qu’à regarder la bande annonce je n’étais pas très motivée pour aller le voir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s