L’élégance hollywoodienne et les oeuvres littéraires, cinématographiques des années 20( nouvelle version)

anna karina anouk aimée arletty audrey hepburn bette davis betty grable brigitte-bardot-big gene kelly gerard philipe humphrey bogart louise brooks marcello mastroianni marilyn monroe marlene dietrich romy schneider suzy delair william holden

J’ai envie de dire que c’est un article « célébration ».

J’ai attaché mes cheveux, enfiler mes gants et mon chapeau et voilà, je suis dans l’écran. Avec tous ces acteurs et actrices merveilleux des temps anciens.

Je vous présente les acteurs et actrices qui sont regroupés en photo: Anna Karina, Anouk Aimée , Arletty  , Audrey Hepburn,Bette Davis , Betty Grable , Brigitte Bardot ,  Gene Kelly, Gerard Philipe , Louise Brooks, Humphrey Bogart, Marilyn Monroe ,Marcello Mastroianni, Marlene Dietrich, Romy Schneider , Suzy Delair, William Holden.

J’ai à la fois beaucoup et peu à dire sur ces derniers, je les aime, j’admire leur élégance, leurs toilettes, leur vie.

Il suffit de regarder ces photos pour percevoir :

1- La légèreté des situations.

2- La classe des vêtements et des gestes.

Les accessoires indispensables de l’époque (représente surtout les années 40 mais parcourant le 19e siècle aux années 60):

– les voilettes (avec ou sans chapeau)

– le chapeau et les gants (comme dit précédemment)

– les bas ( coutures ou juste en nylon)

– les serres-têtes, les foulards

– les ongles rouges manucurés et le rouge à lèvres assortis

– les coiffures en chignon

– les colliers de perle, fleurs dans les cheveux

– les gaines et corsets

Les vêtements de l’époque:

– les jupes crayons en taille haute

– les robes ou vêtements avec motifs à pois ou à motifs cerises.

– la petite robe noire de Chanel

Si vous êtes adeptes de rétro, trois séries peuvent vous inspirer vestimentairement et accessoirement parlant, Mad Men of course, Boardwalk Empire et Pan Am dont je viens de finir la première saison.

Par ailleurs, concernant cette dernière, je vous conseille de la regarder malgré toutes les critiques que j’ai pu lire sur le net. Elle est pleine de défauts (scénarios et personnages pas assez aboutis) mais si vous aimez tout de même l’histoire (pendant la période des années 60) et Christina Ricci, elle vaut le coup. Il y a bien sûr aussi l’esthétique sixties que ce soit par les vêtements ou les coiffures qui peut vous séduire.

De plus, en dehors de cette mode, il y a aussi les ressorts cachés du système hollywoodien et du cinéma d’antan qui me fascine. Lire les biographies, regarder les documentaires sur les acteurs, permettent d’en apprendre beaucoup sur le phénomène. Le cinéma muet a crée les stars, le parlant a formé un cinéma dédié d’abord aux femmes puis aux familles avec les comédies musicales . Le système hollywoodien a développé des mythes, des acteurs et actrices faits d’un même moule. Le cinéma français, moins starifiant, aimait les  « gueules ». Quant au cinéma italien, il a développé ses sexes symbols.

Donc, comme je l’ai déjà dit, je suis fan d’histoire, plus particulièrement de la fin du 19e siècle jusque dans les années 60.

Lire la suite de « L’élégance hollywoodienne et les oeuvres littéraires, cinématographiques des années 20( nouvelle version) »

Art contemporain et cinéphilie aigue

mercier

Un second bilan de la semaine. Le festival de Cannes s’achève. C’est l’occasion de se pencher sur la question du cinéma. Cet art est un peu ma seconde passion, mon pêché mignon. Je pourrais en parler pendant des heures. Les films m’apportent du rêve, m’instruisent et constituent des traces historiques. Burton reste mon premier amour, Jacques Demy le second. En théorie, je préfère un cinéma rêveur qu’un cinéma français réaliste mais je suis une grande fan de films français d’hier et d’aujourd’hui. J’aime bien François Ozon, Jean Pierre Jeunet, Michel Gondry principalement. J’ai découvert Christophe Honoré et Anne Fontaine, Claude Chabrol il y a quelques années. Pour ce qui des réalisateurs français du passé, je suis une adepte d’Henri-Georges Clouzot , François Truffaut essentiellement. A part cela, j’ai regardé trois films cette semaine: Géza von Radvanyi: Mademoiselle Ange en classant parmi les films les plus récemment. Les acteurs sont Henri Vidal, Romy Schneider, Michèle Mercier.

Lire la suite de « Art contemporain et cinéphilie aigue »